novembre   


Rencontre cinéma

jeudi 1 novembre
20h

In Art we trust: avant-première

Après Le Théâtre des opérations, le cinéaste suisse Benoît Rossel décrit dans In Art we trust une nouvelle profession: celle des artistes plasticiens, tantôt sacralisée tantôt moquée. Un portrait bienveillant et parfois ironique sélectionné à Soleure et Visions du Réel, que le cinéaste vient présenter, accompagné de l’artiste Luc Andrié.

Benoît rossel
Benoît Rossel est un réalisateur franco-suisse né à La Garenne-Colombes (France) en 1969. Il a étudié l’art à l’École Cantonale d’Art de Lausanne (ECAL) et y est devenu professeur en 1997 au Département communication visuelle. Il a réalisé son premier film en 2001, Les frères Bouroullec. En 2007, son cinquième film, Le Théâtre des opérations suivait un apprenti chirurgien dans un hôpital universitaire.

luc andrié
Luc Andrié, né à Pretoria en 1954, est un artiste contemporain suisse. Travaillant essentiellement la peinture, Luc Andrié a également réalisé des vidéos d’art, objets et installations. Il a exposé son travail en Suisse, France ou en Mozambique. Luc Andrié est également professeur à l'École Cantonale d'Art de Lausanne.

À l'affiche en novembre
> Toutes les projections d'In Art we trust

INFOS PRATIQUES
Portes: 19h30, Projection suivie d'une discussion: 20h
Tarifs: 15.- (plein) / 12.- (réduit) / 10.- (membres)


Rencontre cinéma

samedi 3 novembre
20h

Rencontre avec Yann Gonzalez

Pour la troisième fois, le génial cinéaste français vient au CityClub! Après être venu présenter son premier film, Les Rencontres d’après minuit, en 2013 et ses courts-métrages en 2015, Yann Gonzalez vient présenter son deuxième long, Un Couteau dans le cœur, en compétition à Cannes. Un film lyrique, galvanisant et audacieux à l’affiche tout le mois de novembre.
YANN GONZALEZ
Yann Gonzalez est né en 1977 à Nice. Journaliste de formation, il devient critique de cinéma, puis réalise six courts-métrages entre 2006 et 2012. Il réalise en 2012 son premier long-métrage, Les Rencontres d’après minuit, présenté à la Semaine de la Critique du Festival de Cannes. Une ode rêveuse au cinéma de genre. Yann Gonzalez s’entoure souvent des mêmes comédiens, à commencer par Kate Moran, Salvatore Viviano, Pierre-Vincent Chapus et Nicolas Maury et collabore également régulièrement pour la musique de ses films avec M83, groupe dont son frère est le leader et fondateur. Grand cinéphile, passionné de cinéma bis et des gialli italiens, Yann Gonzalez crée un cinéma onirique et lyrique, réinventant le cinéma de genre. Son deuxième long-métrage, Un Couteau dans le cœur, est en compétition au Festival de Cannes.

À L'AFFICHE EN NOVEMBRE
> Toutes les projections d'Un Couteau dans le cœur


Rencontre

mercredi 7 novembre
20h

Libre, en présence de Cédric Herrou

«Libre est un acte de création et de résistance»: pour son documentaire, le cinéaste Michel Toesca a suivi durant trois ans Cédric Herrou, agriculteur décidant d’accueillir des exilés, quitte à devenir hors la loi. À découvrir en présence de Cédric Herrou et Cyrielle Huguenot, responsable de campagnes migration à Amnesty International, lors d’une soirée spéciale organisée en collaboration avec Amnesty International, Solidarités sans frontières et le FIFDH. Un film à l’affiche tout le mois de novembre au CityClub.

Cédric Herrou
Cédric Herrou, né le 22 juin 1979 à Nice, est un agriculteur, éleveur de poulets et producteur d'olives dans la région de Breil-sur-Roya. En 2015, Cédric Herrou commence régulièrement à traverser la frontière franco-italienne près de sa ferme pour offrir de l'aide aux migrants souhaitant entrer en France. Il est arrêté plusieurs fois pour cela. Il devient connu en en France et à l'étranger pour avoir aidé plus de 250 migrants de passage.

Michel Toesca
Michel Toesca est né à Nice en 1960. Il découvre le cinéma à l’âge de 14 ans en participant au tournage et au montage d’un court-métrage de son cousin, le photographe Jean Louis Martinetti.
Fasciné par le langage cinématographique, il emprunte la caméra double 8 de son père et commence à tourner et monter ses premiers films. Il s’installe à Paris en 1978, y commence une école de cinéma qu’il quitte en cours de deuxième année pour tourner et produire ses films tout en travaillant comme assistant puis réalisateur. Il apprend la prise de son et d’image pour être le plus autonome possible dans sa démarche de cinéaste. En 2008, il décide de vivre à Saorge dans la vallée de la Roya et continue à produire et tourner ses films de façon de plus en plus indépendante.

À l'affiche en novembre
> Toutes les projections de Libre

INFOS PRATIQUES
Portes: 19h30, Projection, suivie d'une discussion: 20h
Tarifs: 15.- (plein) / 12.- (réduit) / 10.- (membres)


Film et concert

samedi 10 novembre
19h

Sous le soleil exactement

Une soirée comme la rencontre entre la moiteur et la nuit, ou deux hommages à la torpeur des tropiques: le ciné-concert Sleeper Hits: Tropical Abstractions du musicien Nicolas Nadar et du cinéaste Radu Zéro, précédé de la projection du film Équateur signé… Serge Gainsbourg!

21h: Ciné-concert «Sleeper hits: Tropical AbstractionS»
Véritable composition à quatre mains, Sleeper Hits: Tropical Abstractions est la première rencontre scénique – ou énigme en dix actes – entre le musicien et chanteur Nicolas Nadar (qui s’est fait connaître sous le nom de Fauve) et l’artiste visuel Radu Zéro. Ensemble, ils proposent un dialogue entre musique et film aussi original qu’enchanteur. À la fois expérimental et immédiatement séducteur, il est conçu tantôt comme une succession de chapitres, tantôt comme un voyage personnel défini par la chance et la lecture aléatoire. Un film à regarder et entendre, entre oscillations volontaires, mises en abîme de nos perceptions, permanentes mutation et mélodies folk, trip-hop kaléidoscopique et rythmes exotiques.

Le ciné-concert sera précédé d’une brève présentation du projet Sleeper Hits: Tropical Abstractions, ainsi que de la projection de deux œuvres courtes qui ont été comme les catalyseurs de la rencontre entre les deux artistes: Bucharest after the rain de Radu Zéro (Docufiction, 2012, 8’) et Cotton Fields de Fauve/Nicolas Nadar (Vidéo clip, 2011, 4’)

Précédé à 19h du film Équateur de Serge Gainsbourg
(Fiction, France, Allemagne, Gabon, 1983, 1h25, 18/18) – On parle (à tort!) trop peu du cinéma de Serge Gainsbourg qui, étrange et doux amer, mérite le détour. Avant-gardiste et bizarre, sifflé à Cannes lors de sa sortie à cause de plans séquences musicaux jugés trop longs, Équateur nous plonge dans une atmosphère tout à fait digne du talent de son auteur! Le film relate l'histoire de Timar, un homme qui débarque au Gabon et tombe amoureux d'Adèle. Il s'étonne de la condamnation d'un Africain pour un meurtre qui, en réalité, avait été commis par Adèle...

INFOS PRATIQUES
Ouverture des portes: 18h, Projection: 19h, Concert : 21h
Tarifs: 25.- (plein) / 20.- (membres, étudiants, avs, ai, ri, ac, carteculture)
Petite restauration sur place

Rencontre

La Nuit de la Glisse: Magnetic

Le Cinéma CityClub propose quatre projections du dernier opus de la Nuit de la Glisse: Magnetic, le récit d’hommes et de femmes attirés par la force magnétique des éléments déchaînés. Soirée spéciale en présence de l’équipe du film et des athlètes le vendredi 16 novembre avec photos et images d’archives, projection et séance de dédicaces, et projections supplémentaires le week-end à 14h.

Magnetic de Thierry Donard
(Documentaire, Suisse, 2018, 1h55, en français et avec s-t fr., 16/16) – On ne prévoit pas de passer sa vie à chasser les éléments, à guetter les changements du ciel ou de la houle… On ne prévoit pas de parcourir le monde en quête de la vague, de la ligne ou du moment parfait... Mais une fois qu’on a vécu le bonheur que procure ce style de vie, on est attiré comme des aimants par une nature toujours plus chaotique, pour que cela ne s’arrête jamais.
Après le succès de la trilogie Don’t Crack Under Pressure, le réalisateur Thierry Donard propose un film encore plus ambitieux: l’équipe de la Nuit de la Glisse a sillonné le globe, de la Nouvelle Zélande au Pakistan en passant par les Îles de Tahiti, accompagnée des dernières technologies de prise de vue et des meilleurs athlètes au monde dans leurs disciplines pour capturer cette aventure des temps modernes.


Achat de billets en ligne
> Vendredi 16 novembre à 18h ou 21h
> Samedi 17 novembre à 14h
> Dimanche 18 novembre à 14h

INFOS PRATIQUES
Portes: 30 minutes avant le début des projections
Tarifs pour le vendredi 16 novembre : 25.- (plein) / 18.- (réduit)
Tarif pour les projections du 17 et 18 novembre: 15.- (plein) / 12.- (réduit) /10.- (membres)

Achetez vos places
    di 18.11  /  14h


Spectacle

samedi 24 novembre
21h

Avracavabrac

L'équipe d'impro d'Avracavabrac propose un spectacle qui s'assimile à une vraie recréation, où les seules contraintes consistent à s'inspirer du thème proposé par le public et à essayer de faire preuve d'un peu d'esprit. Pour s'aérer la tête, rire, rêver et s'évader du quotidien l'espace de deux heures.

LA TROUPE
Elle se forme en automne 1999. Quelques habitués des soirées crochet du Caveau de l’Hôtel de Ville à Lausanne décident de monter sur scène pour faire les intéressants. Ça marche. Ils mettent au point un concept de soirée d’improvisation qui trouve vite sa place dans la programmation des cafés-théâtres de la région lausannoise. Les effectifs se renforcent, les quatre du début se reproduisent ; ils sont aujourd’hui une douzaine d’avracomédiens.

Infos supplémentaires
> Le site d'Avracavabrac

INFOS PRATIQUES
Ouverture des portes: 20h
Spectacle: 21h (avec entracte)
Tarifs: 22.- (plein) / 18.- (réduit)
Petite restauration sur place.

Achetez vos places
    sa 24.11  /  21h

novembre 2018      
LMMJVSD
1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30
À lʼaffiche Films du mois Événements De 7 à 77 ans Le bar LʼAssociation Location Soutiens Presse Lʼéquipe Infos pratiques Archives Home


Sʼinscrire aux newsletters





événements