janvier   


Rencontre cinéma

mercredi 8 janvier
20h

Sans frapper, en présence d'Alexe Poukine

La même histoire, insensée et banale... La cinéaste et scénariste Alexe Poukine raconte dans Sans frapper le récit d’Ada, 19 ans. Un documentaire sur la libération de la parole, récompensé par le Prix du film le plus innovant de la compétition à Visions du Réel. À découvrir en présence de la cinéaste lors d’une soirée spéciale organisée en collaboration avec le festival nyonnais.

À PROPOS DU FILM
C’est en 2013, à la fin d'une projection de son premier film qu’Alexe Poukine rencontre Ada: une femme de son âge qui lui relate une histoire advenue neuf ans auparavant, dont elle ne sait que faire. Habitée désormais par ce récit et ses implications, la cinéaste se confronte à la discrépance entre ses a priori sur le viol et le constat que nombre de ses proches ont subi une expérience similaire. Il s’agit dès lors de trouver une forme pouvant incarner et faire émerger la parole, ainsi que questionner et investiguer la nature humaine dans ses sombres recoins, de part et d’autre. Le récit d’Ada se mélange à ceux d’autres, tous différents et pourtant semblables. La même histoire vue sous différents angles.
texte en plus

À L'AFFICHE TOUT JANVIER
> Toutes les séances

INFOS PRATIQUES
Portes: 19h30, Projection suivie d'une discussion: 20h
Tarifs: 15.- (plein) / 12.- (réduit) / 10.- (membres)


Film et concert

samedi 18 janvier
18h30

"Zéro de conduite": Puts Marie en concert

Une plongée à la fois dans l’univers joyeusement transgressif du groupe Puts Marie, lors d’un concert sur mesure, et dans l’underground musical des années 1980 à Leningrad avec le film Leto de Kirill Serebrennikov.

21h: Puts Marie (CH) en concert – musique improvisée
Puts Marie est un groupe biennois, fort d’une liberté artistique épatante et doté d’un chanteur au charisme renversant, qui fait rencontrer l’impertinence d’un Beastie Boys, la nonchalance d’un Tom Waits et la grâce d’un Glenn Gould... D’une érudition instrumentale remarquable, ils naviguent d’ordinaire en eaux troubles, balançant tour à tour grosses guitares saturées, refrains pop lancinants, élans romantiques, couplets rappés, et savent se jouer des codes stylistiques avec un talent prestidigitateur. Nous faisons partie de leurs nombreux fans de par le monde et rêvions de les recevoir dans notre cosy CityClub dans une version un rien apaisée. «Ok, on fait, on en a envie», ont-ils répondu à notre sollicitation, avec en ligne de mire pour ce concert inédit une part belle à l’improvisation.

Précédé à 18h30 du film Leto de Kirill Serebrennikov
(Fiction, Russie, France, 2018, 2h06, v.o. s-t fr., 12/16) – Leningrad. Un été du début des années 1980. En amont de la Perestroïka, les disques de Lou Reed et de David Bowie s'échangent en contrebande, et une scène rock émerge. Mike et sa femme, la belle Natacha, rencontrent le jeune Viktor Tsoï. Entourés d’une nouvelle génération de musiciens, ils vont changer le cours du rock’n’roll en Union Soviétique…
Le cinéaste russe Kirill Serebrennikov réalise une comédie musicale rock en noir et blanc «superbement baroque et inventive» (Télérama): une ode à la liberté et à la création, sélectionnée et primée à Cannes. «Une vibration continue qui nous aura subjugués comme un chant astral et enivrant, nimbé d’une mélancolie de combat» (Cahiers du cinéma).

LIEN
> Le site de Puts Marie

INFOS PRATIQUES
Portes: 18h, Film: 18h30, Concert: 21h
Tarifs: 25.- (plein) / 20.- (étudiants, membres, avs, ai, ac, ri, carteculture)
Petite restauration sur place

Rencontre cinéma

samedi 25 janvier
18h

Abou Leila, en présence du cinéaste

Deux amis dans le désert algérien en quête d’un terroriste: sélectionné à Cannes et au NIFFF, Abou Leila d’Amin Sidi-Boumédiène est un film fiévreux et métaphorique, où rêves et hallucinations se confondent. À découvrir en présence du cinéaste.

À l’affiche EN JANVIER
> Toutes les projections
INFOS PRATIQUES
Portes: 17h30, Projection suivie d'une discussion: 18h
Tarifs: 15.- (plein) / 12.- (réduit) / 10.- (membres)

Achetez vos places
    sa 25.1  /  18h


Films et discussions

jeudi 30 janvier
20h

Réalités suisses: l’image des personnes âgées dans les médias

Le CityClub participe au cycle «Réalités Suisses» qui, depuis 2003, dévoile, autour d’une thématique, des films, photographies et documents sonores suisses uniques sauvés grâce au travail de Memoriav. Ce jeudi 30 janvier, il sera question de l’histoire de la vieillesse en Suisse au 20e et 21e siècle. Une soirée de projections et de discussions qui fera découvrir des perles issues du patrimoine audiovisuel suisse, pour remonter le cours du temps avec nostalgie et émotion.

LA soirée
Deux spécialistes, Delphine Roulet Schwab (Prof. ordinaire à l’HES La Source) et Olivier Taramarcaz (coordinateur romand formation et culture de Pro Senectute), commenteront des extraits historiques issus de différentes archives suisses. Ils discuteront de l’évolution de la pauvreté chez les personnes âgées en Suisse depuis l’introduction de l’AVS, de l’image de la vieillesse dans les médias et dans la perception sociale, des soins apportés aux personnes âgées et comment nous faisons face à la fugacité de notre existence et à la mort. Réalités suisses montre de quelle manière notre perception de la vieillesse a changé au cours du siècle dernier et jusqu’à nos jours.
En collaboration avec Memoriav et MyHappyEnd

Réalités Suisses
> Toutes les informations sur le cycle
INFOS PRATIQUES
Portes: 19h30, Projections et discussions: 20h
Tarifs: 15.- (plein) / 12.- (réduit) / 10.- (membres)
Achetez vos places
    je 30.1  /  20h

janvier 2020      
LMMJVSD
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31
À lʼaffiche Films du mois Événements Le P'tit CityClub Ciné-seniors Billetterie Le bar LʼAssociation Location Soutiens Presse Lʼéquipe Infos pratiques Archives Home


Sʼinscrire aux newsletters





événements