Deprecated: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; calendrier has a deprecated constructor in /home/clients/c4f5b25ea640978f001a2531e9869757/web/admin/classes/calendrier.php on line 9
Cinéma CityClub Pully

déCEMBRE


mardi 12mercredi 13vendredi 15samedi 16dimanche 17

15H00LES P'TITS CINÉPHILES: UNE SURPRISE POUR NOËL, DÈS 2 ANS

16H30ULTIMOS DIAS EN LA HABANAL'USINE DE RIEN

18H30L'USINE DE RIEN

19H00ULTIMOS DIAS EN LA HABANA

20H00LOS PERROSL'USINE DE RIEN

20H30ULTIMOS DIAS EN LA HABANA

21H00LOS PERROS

LES P'TITS CINÉPHILES

Le Cinéma CityCub fait la part belle aux familles! Des films inédits, adaptés aux tout-petits, de très loin à plus près de chez nous, que ce soit pour s'initier au cinéma, pour faire une pause, pour rêver d'un autre monde ou pour apprendre à raconter. Ne manquez pas les rendez-vous des P'tits cinéphiles au Cinéma CityClub!

Dimanche 3 et 17 décembre à 15h

UNE SURPRISE POUR NOËL I Dès 2 ans
Courts-métrages de Chel White (Animation, Etats-Unis, 2011-2012)

Les préparatifs de Noël battent leur plein à Sapinville. Andrew rêve d'adopter un petit husky tandis que Sofia aimerait être près de ses amis pour célébrer les fêtes de fin d'année. Mais de nombreuses aventures et bien des surprises attendent les deux enfants avant que leurs rêves ne se réalisent...
Deux contes d'hiver sur lesquels souffle l'esprit de Noël...

Durée totale: 43', en français, âge: 0/6 ans
Ouverture des portes: 14h30, Tarif: CHF 10.- par entrée (5.- par enfant dès le deuxième enfant) avec un sirop offert


> Achat de billets en ligne pour le 3 déc.
> Achat de billets en ligne pour le 17 déc.

ULTIMOS DIAS EN LA HABANA
De Fernando Pérez
Avec Jorge Martínez, Gabriela Ramos, Yailene Sierra
Fiction, Cuba, Espagne, 2017, 1h33, v.o. s-t fr., 16/16


Diego et Miguel, deux amis et voisins quarantenaires, vivent dans un appartement délabré dans un immeuble qui l'est tout autant dans le centre de La Havane. Miguel est plongeur dans un restaurant et rêve de fuir aux Etats-Unis. Alité, Diego, un homosexuel séropositif qui, armé de ses rêves et de sa gaieté, lutte, lui, pour continuer à profiter de chaque instant. Dissemblables au possible, une amitié profonde, secrète, les lie pourtant...

Le dernier film du cinéaste et documentariste cubain Fernando Pérez (auteur de La vida es silbar, Suite Habana ou Madrigal) qui signe ici un film tragicomique sur le thème de l'amitié, dans une ville sur le point de connaître des changements majeurs. Une oeuvre résolument optimiste, qui s'attache à montrer la solidarité qui survit malgré toutes les difficultés quotidiennes.

Berlinale Special 2017, Sélection officielle / Malaga 2017, Prix du public, de la meilleure actrice et du meilleur film latino-américain

Les projections en décembre
Vendredi 1 - 19h
Dimanche 3 - 16h30
Samedi 9 - 20h30
Lundi 11 - 20h
Vendredi 15 - 19h
Samedi 16 - 16h30
Dimanche 17 - 20h30
Mercredi 20 - 20h
Samedi 23 - 18h30
Mercredi 27 - 18h30
Vendredi 29 - 18h30

Fernando Pérez
Fernando Pérez est né en 1944 à La Havane. Diplômé en littérature espagnole à l'Université de La Havane, il est critique de cinéma pendant plusieurs années pour le magazine Cine Cubano. Il débute au cinéma en tant qu'assistant de Tomas Guitiérrez Alea et Manuel Octavio Gomez. De 1974 à 1984, il réalise plusieurs documentaires primés dans de nombreux festivals et travaille sous la direction de Santiago Alvarez au sein du département des actualités filmées de l'ICAIC. Il réalise son premier long métrage de fiction en 1987.

> Voir la bande-annonce
> Achat de billets en ligne

L'USINE DE RIEN (A FABRICA DE NADA)
De Pedro Pinho
Avec José Smith Vargas, Carla Galvão, Njamy Sebastião
Fiction, Portugal, 2017, 2h57, v.o. s-t fr., 16/16


Une nuit, des travailleurs surprennent la direction en train de vider leur usine de ses machines. Ils comprennent qu'elle est en cours de démantèlement et qu'ils vont bientôt être licenciés. Pour empêcher la délocalisation de la production, ils décident d'occuper les lieux. À leur grande surprise, la direction se volatilise laissant au collectif toute la place pour imaginer de nouvelles façons de travailler dans un système où la crise est devenue le modèle de gouvernement dominant.

Le premier long-métrage d'un cinéaste plus que prometteur, révélé à la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes en mai dernier. Pedro Pinho, comparé à son compatriote Miguel Gomes ou à Jean-Luc Godard, réalise une intense et poétique fresque sociale de près de trois heures.
«Le Portugais Pedro Pinho signe une chronique au long cours où s'entrechoquent le récit d'une occupation, l'ébauche romanesque, l'analyse marxiste, la comédie musicale» (Le Monde).
«L'Usine de rien exsude une intense mélancolie, celle du sentiment de la fin d'un monde, mais aussi la beauté de la solidarité des perdants de l'histoire qui n'acceptent pas que le vieux rêve ne bouge plus» (Les Inrockuptibles).

Cannes 2017, Quinzaine des Réalisateurs - Prix FIPRESCI de la critique internationale / Toronto 2017, Compétition / Munich 2017, Prix du meilleur premier film

Les projections en décembre
Samedi 2 - 17h, en présence du cinéaste
Dimanche 3 - 18h30
Mardi 5 - 20h
Vendredi 8 - 20h
Samedi 9 - 16h30
Mercredi 13 - 20h
Samedi 16 - 18h30
Dimanche 17 - 16h30
Lundi 18 - 20h
Vendredi 22 - 20h
Mardi 26 - 16h30
Jeudi 28 - 17h
Samedi 30 - 17h

Pedro Pinho
Pedro Pinho a étudié à l'école de Théâtre et de Cinéma de Lisbonne, à l'école Louis Lumière à Paris, ainsi qu'à la London Film School et à la Fondation Calouste Gulbenkian. En 2008, il fonde, avec cinq collègues, la société de production Terratreme, qui a joué un rôle central dans la production et la promotion de nouveaux réalisateurs dans le panorama du cinéma portugais.
Il travaille actuellement en tant que réalisateur, scénariste et producteur. A Fabrica de Nada est son premier long-métrage de fiction.

> Voir la bande-annonce
> Achat de billets en ligne pour le 2 décembre

LOS PERROS
De Marcela Said
Avec Antonia Zegers, Alfredo Castro, Rafael Spregelburd
Fiction, Chili, France, 2017, 1h34, v.o. s-t fr., 16/16


Mariana, une quadragénaire issue de la haute bourgeoisie chilienne, s'efforce d'échapper au rôle que son père, puis son mari, ont toujours défini pour elle. Elle éprouve une étrange attirance pour Juan, son professeur d'équitation de 60 ans, ex-colonel suspecté d'exactions pendant la dictature. Mais cette liaison ébranle les murs invisibles qui protègent sa famille du passé. Jusqu'où Mariana, curieuse, insolente et imprévisible, sera-t-elle capable d'aller?

Marcela Said, réalisatrice de L'Eté des poissons volants sorti en 2013, évoque avec Los Perros la dictature chilienne, un sujet déjà développé dans ses précédents documentaires, dont I Love Pinochet qui l'avait révélée en 2001.
«J'ai cherché pour Los Perros - comme pour le précédent - à entremêler la narration à un dispositif de mise en scène qui valorise le ressenti du spectateur. Cela passe par la construction d'atmosphères de tension, de mystère, d'images métaphoriques symbolisant l'état intérieur de mes personnages et la violence psychologique, sociale, dont ils sont victimes. L'actrice principale incarne parfaitement ce personnage sur la brèche. Tout ceci contribue à agencer une oeuvre, étrange, dans laquelle un certain nombre de thèmes et d'humeurs se répondent» (Marcela Said).

Cannes 2017, Semaine de la critique / Biarritz Festival du cinéma d'Amérique Latine 2017, Prix du Jury / Munich 2017, Sélection officielle et mention spéciale pour la réalisatrice

Les projections en décembre
Vendredi 1 - 21h
Lundi 4 - 20h
Dimanche 10 - 20h30
Mardi 12 - 20h
Vendredi 15 - 21h
Mardi 19 - 20h
Jeudi 21 - 20h
Samedi 23 - 16h30
Mardi 26 - 20h
Mercredi 27 - 20h30
Vendredi 29 - 20h30

Marcela Said
Marcela Said est née en 1972 à Santiago (Chili) et grandit sous la dictature Pinochet. Après des documentaires récompensés de nombreux prix, elle réalise son premier film en 2013, L?Eté des poissons volants, présenté à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes et lauréat de nombreux prix récompensant notamment sa mise en scène. En 2014, elle est sélectionnée à Sundance Lab et à la résidence de la Cinéfondation du festival de Cannes, où elle écrit son second film Los Perros. Celui-ci sera présenté en première mondiale à la Semaine de la Critique 2017 à Cannes.

> Voir la bande-annonce
> Achat de billets en ligne

lundi 18mardi 19mercredi 20jeudi 21vendredi 22samedi 23

16H30LOS PERROS

18H30ULTIMOS DIAS EN LA HABANA

20H00L'USINE DE RIENLOS PERROSULTIMOS DIAS EN LA HABANALOS PERROSL'USINE DE RIEN

mardi 26mercredi 27jeudi 28vendredi 29samedi 30

16H30L'USINE DE RIEN

17H00L'USINE DE RIENL'USINE DE RIEN

18H30ULTIMOS DIAS EN LA HABANAULTIMOS DIAS EN LA HABANA

20H00LOS PERROS

20H30LOS PERROSLOS PERROS







réalisation: atelierk &
réseau de compétences