16 novembre


films du mois

20h

Bergman Island

dE Mia Hansen-Løve
Avec Vicky Krieps, Tim Roth, Mia Wasikowska
Fiction, France, Suède, 2021, 1h52, v.o. s-t fr., 16/16

Un couple de cinéastes s'installe pour écrire, le temps d'un été, sur l’île suédoise de Fårö, où vécut Bergman. À mesure que leurs scénarios respectifs avancent, et au contact des paysages sauvages de l’île, la frontière entre fiction et réalité se brouille…
Avec Bergman Island, présenté en compétition au Festival de Cannes 2021, la cinéaste française Mia Hansen-Løve réalise son septième film, un drame mélancolique sur l'amour et la création.
«Il y a ici l’aboutissement d’un regard singulier porté par une cinéaste sur ce qui la fonde et la fait avancer. Un regard personnel et si généreux qu’il devient universel, nous renvoie à nos rêveries, nos désirs, nos choix. Et à la puissance de nos imaginaires» (Bande à part).
«La réussite du film repose ici sur la mise en scène. Des premiers plans, superbes, en cinémascope, aux dernières images magiques du film, on est saisi par la beauté, l’élégance du style de la cinéaste» (Les Inrockuptibles).

Bio cinéASTE
Née le 5 février 1981 à Paris, Mia Hansen-Løve commence des études au conservatoire d'art dramatique à Paris avant de travailler en tant que critique aux Cahiers du cinéma de 2003 à 2005.
Elle réalise parallèlement plusieurs courts-métrages. Son premier long-métrage, Tout est pardonné, sort en 2007. Après une sélection à la Quinzaine des Réalisateurs, le film obtient le prix Louis-Delluc du Meilleur premier film et est nommé pour le César du Meilleur premier film. Elle poursuit en 2009 avec Le Père de mes enfants, sur un scénario inspiré de la vie de Humbert Balsa, qui reçoit le Prix Lumière du Meilleur scénario et le Prix du Jury au Festival de Cannes (Un Certain Regard). Son film suivant, Un amour de jeunesse (2011), est présenté en compétition internationale au Festival de Locarno, où il reçoit une mention spéciale du Jury. Dans Eden, sorti en 2014, elle brosse le portrait de Sven Løve, son frère et l'un des DJ influents des débuts de la French Touch dans les années 1990 et 2000 à Paris. Elle reçoit l'Ours d'argent de la meilleure réalisation avec L'Avenir, porté par Isabelle Huppert et réalisé en 2016. En 2018, elle réalise Maya, sélectionné au Festival de Toronto. Bergman Island est lui présenté en compétition internationale au Festival de Cannes 2021. Elle prépare actuellement son huitième long-métrage, Un beau matin, avec Léa Seydoux, Pascal Greggory, Melvil Poupaud et Nicole Garcia.

novembre 2021      
LMMJVSD
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30
À lʼaffiche Films du mois Événements Le P'tit CityClub Ciné-seniors Billetterie Le bar LʼAssociation Location Soutiens Presse Lʼéquipe Infos pratiques Archives Home


Sʼinscrire aux newsletters





calendrier