1 octobre


films du mois

20h

Mademoiselle de Joncquières

D’Emmanuel Mouret
Fiction, France, 2018, 1h49, en français, 16/16

Madame de La Pommeraye, jeune veuve retirée du monde, cède à la cour du marquis des Arcis, libertin notoire. Après quelques années d’un bonheur sans faille, elle découvre que le marquis s’est lassé de leur union. Follement amoureuse et terriblement blessée, elle décide de se venger de lui avec la complicité de Mademoiselle de Joncquières et de sa mère...
Pour son neuvième film, le réalisateur de L’Art d’aimer Emmanuel Mouret adapte un récit conté dans Jacques le Fataliste de Diderot et signe son premier film en costumes. « La modernité de cette histoire m’avait semblé saisissante, j’entends par là que ce qui est moderne est ce qui ne vieillit pas et traverse le temps. Les désirs, les sentiments, les élans, les conflits qui traversent les personnages et les questions que soulève le récit me semblent très contemporains. Les questions morales que se pose le 18e siècle sont toujours à l’œuvre de nos jours » (Emmanuel Mouret).
Toronto 2018, Sélection

Avec
Cécile de France, Edouard Baer, Alice Isaaz

Bio Réalisateur
Emmanuel Mouret réalise un premier court métrage à l'âge de 19 ans, alors qu'il vit encore à Marseille. Arrivé à Paris, il suit pendant quatre ans des études d’art dramatique, puis intègre la Fémis en «réalisation».
Diplômé en 1998, son film de fin d'études Promène-toi donc tout nu! sort en salles en 1999. Il écrit et réalise son premier long-métrage en 2000, Laissons Lucie faire!, dans lequel il joue et dirige Marie Gillain. Il enchaîne quatre ans plus tard avec son second long, Vénus et Fleur, sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes, de même que Changement d'adresse, qui sort en 2006. Il y offre son premier rôle au cinéma à Frédérique Bel, qui jouera dans quatre autres de ses films, dont Un Baiser, s'il vous plaît!, son quatrième film. Après Fais-moi plaisir! en 2009, son cinquième film, Emmanuel Mouret tourne en 2010 L'Art d'aimer, film choral. Septième film en poche avec Une autre vie en 2013, il revient à la comédie de mœurs en 2015 avec Caprice. Le cinéaste joue fréquemment le rôle principal de ses films, interprétant un jeune homme candide et maladroit et signe chaque fois le scénario, à l’exception de son dernier film, Mademoiselle de Joncquières, où il adapte Diderot.

octobre 2018      
LMMJVSD
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31
À lʼaffiche Films du mois Événements De 7 à 77 ans Le bar LʼAssociation Location Soutiens Presse Lʼéquipe Infos pratiques Archives Home


Sʼinscrire aux newsletters





calendrier