février   


films du mois

Memoria

D’Apichatpong Weerasethakul
Fiction, Colombie, Thaïlande, Suisse, 2021, 2h16, v.o s-t fr., 16/16

Jessica, une botaniste écossaise cultivatrice d’orchidées, rend visite à sa sœur à Bogotá. Pendant son séjour, elle est hantée par un bruit retentissant qu'elle seule semble entendre. Ses insomnies vont la pousser à enquêter sur l'origine de ce mystérieux son…
Apichatpong Weerasethakul, maître du cinéma fantasmagorique, nous propulse dans un rêve éveillé au cœur de la jungle colombienne pour suivre le voyage introspectif d'une femme, merveilleusement incarnée par Tilda Swinton. Grand prix à Cannes, le nouveau long-métrage du réalisateur thaïlandais (Tropical Malady, Oncle Boonmee, Cemetery of Splendour) est une œuvre unique et radicale qui se vit, se ressent, plus qu’elle ne se regarde. En proposant une expérience sonore et visuelle transcendante, Memoria crée un nouveau langage cinématographique.
«C’est la grande idée du film, que l’on pourrait schématiser ainsi: l’image est espace tandis que le son est temps, c’est pourquoi il fait éclater les limites de la perception, ouvre sur d’autres dimensions et rend possible la coprésence de plusieurs strates de mémoire.» (Cahiers du Cinéma)
«Le neuvième long-métrage d’Apichatpong Weerasethakul réunit l’expérimental et le film de genre. Chef-d’œuvre.» (Le Monde)
«Memoria est sans doute un des meilleurs films jamais faits, en tout cas, il y ressemble: il donne l’impression de réaliser ou d’actualiser, en une fois, quelque chose – une faculté, une possibilité, ou plusieurs – que le cinéma portait jusqu’ici en germe, et pour lesquelles il aurait précisément été (non pas un beau jour, mais progressivement) inventé.» (Libération)


SÉANCE RELAX
Dimanche 20 février à 16h30
Les séances «Relax» offrent un cadre bienveillant et rassurant aux personnes en situation de handicap: ouvertes à toutes et à tous, encadrées par des personnes compétentes, elles donnent la possibilité à toutes et tous de s'exprimer, d’entrer et de sortir de la salle à tout moment, de se manifester, avec un respect pour chacun et chacune.


Ciné-seniors

La Panthère des neiges

DE Marie Amiguet et Vincent Munier
DOC., France, 2021, 1h32, en français, 6/10 ANS

Au cœur des hauts plateaux tibétains, la nature est restée intouchée et d’une beauté époustouflante. Ici vivent yaks sauvages, loups, tchirous et bien d’autres animaux. Bravant le froid et s'armant de patience, le photographe Vincent Munier et l’écrivain Sylvain Tesson parcourent cette contrée et escaladent les cimes à la recherche d’un être excessivement discret, la panthère des neiges…
Portées par les compositions mélodieuses des deux musiciens Warren Ellis et Nick Cave, ces images d’une nature puissante déploient une magie visuelle qui subjugue le public. Un voyage contemplatif dans le silence sublime d’un paysage sauvage qui menace de disparaître et qui donne à l’homme une leçon d’humilité et de respect.


Ciné-seniors
Un à deux vendredis après-midi par mois, une séance spéciale, ouverte à toutes et à tous, organisée pour les seniors avec Pro Senectute Vaud.

INFOS PRATIQUES
Portes: 14h, Projection: 14h30
Tarif des séances Ciné-seniors: 10.-


films du mois

Azor

d'Andreas Fontana
Fiction, Suisse, France, Argentine, 2021, 1h40, v.o. s-t fr., 16/16

Yvan De Wiel, banquier privé genevois, se rend dans une Argentine en pleine dictature pour remplacer son associé qui a disparu du jour au lendemain. Entre salons feutrés, piscines et jardins sous surveillance, se joue alors un duel à distance entre deux banquiers. Malgré des méthodes différentes, ils sont tous deux les complices d'une forme de colonisation discrète et impitoyable.
Pour son premier long-métrage,, encensé par la critique et présenté notamment à Berlin et Locarno en 2021, Andreas Fontana réalise un thriller politico-financier qui se joue entre Genève et l'Argentine.
«Il y a des cinéastes qui savent mettre en scène le mystère, mais combien parviennent à mettre en scène le secret? Ruiz, Rivette, et désormais Andreas Fontana. Avec un univers comme en marge de l’agitation du monde réel, Azor est un drôle de film, toujours "au bord" de quelque chose, d’une révélation, mais qui garde tout son secret. S’approcher du cœur du mystère à pas de loup, plutôt que de le résoudre: singulière entreprise. C’est parfois frustrant, mais c’est aussi sacrément intrigant. Le film semble vivre sa propre vie en cachette. Comme un secret… bancaire.» (Le Polyester).

RENCONTRE CINÉMA
En présence du cinéaste le vendredi 4 février à 20h

Rencontre cinéma

Azor d'Andreas Fontana, en sa présence

Pour son premier long-métrage, encensé par la critique et présenté notamment à Berlin et Locarno en 2021, Andreas Fontana réalise un thriller politico-financier, entre Genève et l'Argentine. À l'affiche tout février, Azor est à découvrir le vendredi 4 février en présence du cinéaste genevois.

Azor de Andreas Fontana
(Fiction, Suisse, France, Argentine, 2021, 1h40, v.o. s-t fr., 16/16) – Yvan De Wiel, banquier privé genevois, se rend dans une Argentine en pleine dictature pour remplacer son associé qui a disparu du jour au lendemain. Entre salons feutrés, piscines et jardins sous surveillance, se joue alors un duel à distance entre deux banquiers. Malgré des méthodes différentes, ils sont tous deux les complices d'une forme de colonisation discrète et impitoyable.
«Il y a des cinéastes qui savent mettre en scène le mystère, mais combien parviennent à mettre en scène le secret? Ruiz, Rivette, et désormais Andreas Fontana. Avec un univers comme en marge de l’agitation du monde réel, Azor est un drôle de film, toujours "au bord" de quelque chose, d’une révélation, mais qui garde tout son secret. S’approcher du cœur du mystère à pas de loup, plutôt que de le résoudre: singulière entreprise. C’est parfois frustrant, mais c’est aussi sacrément intrigant. Le film semble vivre sa propre vie en cachette. Comme un secret… bancaire» (Le Polyester).

À L'AFFICHE EN FÉVRIER
> Toutes les projections

INFOS PRATIQUES
Portes: 19h30, Projection suivie d'une discussion: 20h
Tarifs: 15.- (plein) / 12.- (réduit) / 10.- (membres)


films du mois

Introduction

De Hong Sang-soo
Fiction, Corée du Sud, 2021, 1h06, v.o. s-t fr., 16/16

Youngho cherche à se frayer un chemin entre son rêve de devenir acteur et les attentes de ses parents. Alors que sa petite amie part étudier à Berlin, le jeune homme y voit l’occasion d’un nouveau départ.
Présenté en compétition à Berlin en 2021, lauréat du Prix du Meilleur scénario, sélectionné au Black Movie à Genève, Introduction est le vingt-cinquième film du très prolifique cinéaste coréen Hong Sang-soo. Il reprend ici les thèmes qui lui sont chers et œuvre à nouveau avec poésie et tendresse pour raconter les relations humaines et sentimentales, les destins croisés, souvent autour d'une bouteille de Soju. Il est de ces cinéastes dont on aime suivre ses films, ses récits segmentés, ses subtiles variations autour de sujets et de personnages récurrents. Drôle, délicat, intelligent, Introduction est «une nouvelle chronique de la comédie humaine façon Hong Sang-soo, qui raconte en creux une jeunesse malmenée» (Black Movie).


Le P'tit CityClub

Jean-Michel, super caribou

DèS 4 ANS

Programme de deux courts-métrages, 53 minutes, en français, 0/6 ans

Deux courts-métrages adaptés des livres de Magali Le Huch avec Jean-Michel, le caribou qui veille sur son village de Vlabonvent et sur ses habitants!
Jean-Michel et les histoires d’amour interdites (42’) – Marcel, le maire, décide d’interdire les histoires d’amour qui engendrent que des problèmes et rendent tout le monde malheureux! Interdire les histoires d’amour? Jean-Michel n’est pas trop pour et sa petite amie Gisèle non plus... Nos héros décident d’entrer en résistance pour que l’amour soit à nouveau autorisé dans le village.
Jean-Michel pousse la chansonnette (11’) – Jean-Michel, jaloux de Thierry le Bram, le chanteur bien connu, décide lui aussi d’écrire une chanson pour Gisèle la chamelle!
DOSSIER PÉDAGOGIQUE
> Télécharger le dossier pédagogique

LE P'tit CityClub
> Télécharger le programmme de janvier à mai 2022

SÉANCE RELAX
Dimanche 20 février à 15h
Les séances «Relax» offrent un cadre bienveillant et rassurant aux familles avec un enfant en situation de handicap: ouvertes à toutes et à tous, encadrées par des personnes compétentes, elles donnent la possibilité aux enfants de s'exprimer, d’entrer et de sortir de la salle à tout moment, de se manifester, avec un respect pour chacun et chacune.

INFOS PRATIQUES
Portes: 30 minutes avant le début des projections
Tarifs: CHF 10.- par entrée / 5.- par enfant dès le deuxième enfant.


films du mois

The Card Counter

De Paul Schrader
Fiction, États-Unis, Royaume-Uni, Chine, Suède, 2021, 1h51, v.o. s-t fr., 16/16

Impassible et solitaire, l’ancien militaire William Tell sillonne les casinos et cherche à fuir les démons de son passé. Alors qu’il prépare un tournoi de poker décisif, il croise la route de Cirk, un jeune homme instable, obsédé par l’idée de vengeance. Il y voit une chance de rédemption et le prend sous son aile, bien décidé à le détourner des chemins de la violence qu’il a jadis trop bien connu.
Oscar Isaac crève l’écran dans ce thriller à la froideur magnétique, qui nous plonge comme jamais dans les noirs tréfonds de l’âme humaine. Présenté à la Mostra de Venise, unanimement salué par la critique comme l’un des plus grands films de l’année, ce nouveau chef-d’œuvre de Paul Schrader (notamment scénariste de Taxi Driver et Raging Bull et réalisateur d’American Gigolo et Firt Reformed) dresse un saisissant portrait des traumatismes de l’Amérique.
«The Card Counter sidère par la façon incroyablement sèche et décapante qu’a Schrader de filmer les lieux, ou ces non-lieux qui sont les casinos. (…) C’est bien un purgatoire que la succession de ces lieux postiches jalonne sous les pas de William, condamné à y vaguer comme dans le labyrinthe de sa conscience entachée.» (Cahiers du Cinéma)
«Annonçant le retour en majesté du cinéaste dans les salles obscures, ce nouvel opus impressionne par sa façon de relancer encore les dés, mais aussi par sa tentative d’en gripper la machine. Comme s’il s’agissait désormais, pour Schrader, de creuser son cinéma d’une dimension supplémentaire, réflexive et auto-analytique: être à lui-même son propre sujet d’étude.» (Libération)


Le P'tit CityClub

Même les souris vont au paradis

DèS 6 ANS

De Denisa Grimmova et Jan Bubenicek
France, République tchèque, 1h26, 6/10

Après un malencontreux accident, une jeune souris au caractère bien trempé et un renardeau plutôt renfermé se retrouvent au paradis des animaux. Dans ce monde où tout est à découvrir, ils doivent se débarrasser de leurs instincts naturels et suivre tout un parcours vers une vie nouvelle. À travers cette aventure, ils deviennent les meilleurs amis du monde et la suite de leur voyage leur réservera bien des surprises…
Inspiré d’un livre pour enfants de Iva Procházková, lauréate de plusieurs prix littéraires, Même les souris vont au paradis raconte une histoire d’amitié et d’entraide et aborde avec délicatesse le thème de la mort pour les plus petits. Un film magnifiquement réalisé avec des marionnettes animées image par image et de la 3D numérique.

DOSSIER PÉDAGOGIQUE
> Télécharger le dossier pédagogique

LE P'tit CityClub
> Télécharger le programmme de janvier à mai 2022
INFOS PRATIQUES
Portes: 30 minutes avant le début des projections
Tarifs: CHF 10.- par entrée / 5.- par enfant dès le deuxième enfant.


Rencontre cinéma

Rencontre: Dynamic Wisdom

COMPLET

«Quand on ne t’accepte pas dans un système, tu dois créer ton propre système.» Après Impasse, présenté en 2017, la cinéaste lausannoise revient au Cinéma CityClub pour son nouveau documentaire. Sélectionné aux dernières Journées de Soleure, Dynamic Wisdom dresse le portrait d'un collectif autogéré composé de vingt exilés qui ont mis leur énergie en commun pour répondre à une situation d’urgence: ne plus dormir dans la rue. Projection spéciale en présence de l'équipe du film.

Dynamic Wisdom Un film de Elise Shubs avec le collectif Dynamic Wisdom
(Doc., Suisse, 2022, 1h15, v.o. s-t fr., 16/16) – Poussés à vivre en marge de la société, vingt personnes venant du Nigeria, créent un collectif autogéré de solidarité, «Dynamic Wisdom», avec ses propres règles de gouvernance. Avec une force de vie certaine, ils cohabitent en Suisse dans une petite maison abandonnée en se serrant les coudes afin de ne plus jamais devoir retourner dormir dehors. Mais jusqu’à quand? Une histoire à cheval entre espoir et désespoir de vies suspendues en attente d’un futur.
BIO CINÉASTE
Née à Renens en 1980, dans un quartier multiculturel, Elise Shubs grandit au milieu des bruits industriels, de gare ferroviaire et d’habitats communautaires.
Au niveau du son, dotée d’une oreille absolue, elle pratique très tôt le violon, puis le chant. Après un Master en sciences humaines, et attentive depuis toujours aux fractures que la vie peut occasionner, elle se spécialise en droit d’asile (conseillère juridique) et en «Recherche d’informations sur les pays d’origine des requérant-e-s d’asile» à Dublin. Elle fonde l’association «Country Information Research Center» (CIREC).
Sa connaissance des mondes des «pauvres en droit» et de la migration, lui ouvre les portes de l’association CLIMAGE Audiovisuel, où elle travaille comme collaboratrice pendant plusieurs années.
Elle est aujourd'hui vice-présidente de Casa Azul Films, association basée à Lausanne qui réunit des producteurs-trices et réalisateurs-trices indépendant-e-s et qui se veut depuis plus de 20 ans un outil collectif pour développer un cinéma créatif.  Elle y réalise son premier documentaire Impasse, où elle engage le spectateur dans le monde de la prostitution. A travers la recherche et la création de dispositifs artistiques particuliers, elle développe les outils indispensables pour favoriser l’émergence d’un regard nouveau et profondément humain sur une thématique déjà cent fois abordée.
Elle travaille actuellement sur son prochain film documentaire, Marche, et continue à travailler en parallèle au sein de l’ONG EPER sur la thématique de l’asile.

INFOS PRATIQUES
Portes: 19h30, Projection suivie d'une discussion: 20h
Tarifs: 15.- (plein) / 12.- (réduit) / 10.- (membres)
COMPLET


Ciné-seniors

De son vivant

D'EmmanuelLE Bercot
Fiction, France, 2021, 2h03, en français, 12/14

Un homme condamné trop jeune par la maladie. La souffrance d’une mère face à l’inacceptable. Le dévouement d’un médecin et d’une infirmière pour les accompagner sur l’impossible chemin. Une année, quatre saisons, pour «danser» avec la maladie, l’apprivoiser, et comprendre ce que ça signifie: mourir de son vivant.
«Le mélodrame d’Emmanuelle Bercot marque le retour de Catherine Deneuve. Émouvante, elle joue la mère d’un Benoît Magimel magistral.» (Tribune de Genève)
«Une œuvre sensible et délicate, déchirante aussi et qui doit beaucoup à l’apport de ses interprètes.» (La Liberté)


Ciné-seniors
Un à deux vendredis après-midi par mois, une séance spéciale, ouverte à toutes et à tous, organisée pour les seniors avec Pro Senectute Vaud.

INFOS PRATIQUES
Portes: 14h, Projection: 14h30
Tarif des séances Ciné-seniors: 10.-


Film et concert

Ensemble!

Une soirée «Film et concert» pour célébrer la sortie du très bel album de confinement de Julien Neumann, «Une belle couronne». En première partie, projection du documentaire Seuls ensemble de Sonia Zoran et Thomas Wüthrich consacré au travail de l’artiste François Burland qui a signé la pochette de l’album du musicien lausannois. Deux projets qui se répondent et rappellent combien la force provient du savoir-être ensemble.

21H: JULIEN NEUMANN EN CONCERT
Le musicien lausannois vient de sortir l'album «Une belle couronne», en clin d’œil à ce virus qui nous mène la vie dure depuis deux ans. Une instrumentation originale, des textes engagés en français, des musiciens fortement impliqués dans un processus non loin d’un manifeste musical et philosophique. Venant du jazz, Julien Neumann crée un univers musical qui laisse place à l’improvisation tout en étant riche de multiples influences – afro, blues et même, parfois, quelques petites piques punk. Iconoclaste et poétique, magnifié d’une voix cassée que l'on adore, de sons brûlants et d’extraordinaires musiciens, ce généreux projet est un plaisir à découvrir sur scène.
Avec: Julien Neumann (guitares, voix), Emilio Giovanoli (contrebasse), Elsa Dorbath (violoncelle, voix), Samuel Huguenin (saxophones), Dominic Frey (batterie)
19H: Concert précédé du film Seuls ensemble de SONIA ZORAN ET THOMAS WÜTHRICH
(Documentaire, Suisse, 2019, 1h16, en français, 16/16) – Au Marronnier, EMS à Lutry, l’artiste François Burland crée une gravure géante. Avec de jeunes migrants, au milieu des résidents. Le temps d’un été, ils se rencontrent, se racontent, se révèlent. Seuls ensemble. C’est l'histoire d'un été particulier. Et d'une création qui l'est aussi. Se parler, rire, travailler ou juste se sentir vivre. Côte à côte. Espérer, se souvenir, pleurer ou chanter. Entre hier et demain. Jeunes et anciens, d'ici et de loin.

Lien
> Bandcamp de Julien Neumann
INFOS PRATIQUES
Portes: 18h30, Projection: 19h, Concert: 21h
Tarifs: 25.- (plein), 20.- (membres, réduit)
___
Crédit photos du groupe: ©Christina Malouf Contomichalos



Le P'tit CityClub

Conte musical: Urashima Tarõ

SUGGÉRÉ DÈS 6 ANS

Moment de délicatesse autour d’un grand classique du conte japonais, récité par une comédienne et accompagné en musique par un trio.

LE SPECTACLE
Un beau jour, Urashima Tarõ, un jeune pêcheur, sauve une tortue malmenée par des enfants. Le lendemain, une gigantesque tortue vient à sa rencontre: celle qu’il a sauvée est la fille du Roi-dragon, le Dieu de la mer dans la mythologie de l’Archipel. Urashima Tarõ est alors invité pour un séjour à Ryugu-jõ, le palais sous-marin du roi. Il reviendra sur la terre ferme avec un mystérieux coffret incrusté de joyaux...
Un conte musical poétique où la comédienne Murielle Tenger s’entoure d'un trio classique composé de Jade Chatelain à la clarinette, Nelly Flückiger au basson et Gérard Massini au piano et à la composition.

La musicienne Aurore Dumas, qui devait jouer à la harpe, a malheureusement dû annuler sa venue. Le Lausannois Gérard Massini, qui a composé la musique de la pièce, la remplacera au piano.
LE P'tit CityClub
> Télécharger le programmme de janvier à mai 2022
INFOS PRATIQUES
Portes: 14h15, Spectacle: 15h, Durée: 1h10
Tarif unique: 15.- par entrée

août 2022      
LMMJVSD
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31
À lʼaffiche Films du mois Événements Le P'tit CityClub Ciné-seniors Billetterie Le bar LʼAssociation Location Soutiens Presse Lʼéquipe Infos pratiques Archives Home


Sʼinscrire aux newsletters





calendrier