26 novembre


Tout âge

10h
11h

Festival Cinéma Jeune Public

DU 23 AU 27 NOVEMBRE 2022
des FILMS et ateliers POUR TOUS LES ÂGES

Le Cinéma CityClub accueille la huitième édition du Festival Cinéma Jeune Public qui propose, à Lausanne et Pully, des films, des ateliers, des rencontres avec des cinéastes et un ciné-concert destinés aux enfants, aux jeunes, aux familles et aux écoles.

LES SÉANCES

Mercredi 23 novembre à 18h / Projection avec #ciné / Dès 12 ans
Fragile de Emma Benestan (2022, France, 1h40, en français, 10/12 ans)
En présence des acteurs Bilel Chegrani et Diong-Kéba Tacu
> Billets en ligne
Az travaille chez un ostréiculteur à Sète. Les huîtres il connaît ça par cœur, il les ouvre par centaines. Dans l’une d’elle, Az décide de cacher une bague, pour demander sa petite amie Jess en mariage. Elle ne dit pas oui. Heureusement, sa bande d’amis est prête à tout pour l’aider à sortir la tête de l’eau.


Samedi 26 novembre à 10h / Projection suivie de l'atelier Cache-cache et d'une dédicace / Dès 3 ans
Traits communs (43 minutes, en français et sans dialogue, 0/6 ans)
Sept courts-métrages présentés en compétition internationale. Projection en présence du réalisateur Marcel Barelli et suivie d’une séance de dédicaces de son livre Bestiaire désenchanté (Éd. 41, 2022) et d'un atelier créatif proposé par l'association Cinématismes.
Trouver refuge dans l’imagination et appréhender l’inconnu — ce monde grouillant de vie dans lequel il y a tant de formes à découvrir: une forêt de gribouillis, un visage aux traits familiers, des vagues berçantes de douceur… On peut compter sur les moutons pour démêler le fil rouge de ces sept histoires entraînantes.


Samedi 26 novembre à 11h / Dès 8 ans

Perlimps d'Alê Abreu (2022, Brésil, 1h06’, en français, 8/8 ans)
Long-métrage présenté en compétition internationale
Deux agents secrets des royaumes ennemis, Claé et Bruô, cherchent les Perlimps, leur seul espoir de sauver la Forêt Enchantée de la menace des Géants. Après Le Garçon et le Monde (O Menino e o Mundo), Alê Abreu nous propose un voyage onirique et coloré à la frontière entre le fantastique et le réel. Présentée au Festival d’Annecy en 2022, cette peinture animée englobe avec bienveillance et inventivité les préoccupations écologiques contemporaines du point de vue des enfants.


Dimanche 27 novembre à 10h
/ Projection suivie de l’atelier Cache-cache / Dès 4 ans
Le hasard des rencontres (41 minutes, en français et sans dialogues, 6/8 ans)
Six courts-métrages présentés en compétition internationale
Projection suivie d'un atelier créatif proposé par l'association Cinématismes
Un oiseau blanc apprivoise un chat noir, une renarde déprimée découvre la prose romantique, des enfants curieux s'ébattent avec des insectes, une insouciante fillette fait face à un imposant rocher, un étrange animal se connecte aux mystères de l'univers, un navire champignonèsque explore les fonds marins. Cocasses voire étonnantes, une chose est sûre, toutes ces rencontres vont bouleverser à tout jamais les personnages de ces six histoires amusantes.

Dimanche 27 novembre à 11h / Dès 6 ans
Le Serpent blanc de Taiji Yabushita (1958, Japon, 1h19, en français, 6/6 ans)
Long-métrage présenté dans la section "Voyage dans le temps"
Dans la Chine ancienne, un jour de grand marché, un jeune enfant achète un petit serpent blanc. Mais ses parents ne souhaitent pas accueillir l’animal dans leur foyer. La mort dans l’âme, il lui rend donc sa liberté. Des années plus tard, devenu un homme, il croise de nouveau le serpent blanc qui revêt les traits d’une charmante princesse. Les deux jeunes gens ne tardent pas à tomber amoureux. Mais leur passion se heurte à de nombreux obstacles, notamment un puissant bonze chasseur d’esprits… Tiré d’un célèbre conte chinois, Le Serpent blanc est le premier dessin animé en couleurs de l’histoire du cinéma japonais.

Dimanche 27 novembre à 14h / Dès 12 ans
Summer Film Ni Notte (C’est un film d’été!) de Soushi Matsumoto (2021, Japon, 1h37, v.o. s-t fr., 12/12 ans)
Long-métrage présenté en compétition internationale
Chaque année, le festival de cinéma de l’école de Hadachi (aka Barefoot) présente une comédie romantique produite par ses élèves. Barefoot, passionnée par les films de samouraï (chanbara), décide qu’il est temps de bousculer les habitudes cinématographiques de ses camarades. Avec ses ami·e·x·s, Blue Hawaii, Kickboard et Rintaro, elle se lance ainsi dans le tournage d’un vrai film de samouraï. Premier long métrage de Soushi Matsumoto, Summer Film Ni Notte mélange brillamment les genres cinématographiques, de la comédie au films de samouraï, en passant par le fantastique et le coming of age, pour donner vie à un mix drôle et créatif.

Le Festival
> Toutes les informations

INFOS PRATIQUES
Tarif plein (+ de 25 ans): 10.-
Tarif réduit (- de 25 ans): 5.-
> Programme complet et achat de billets en ligne

Projections
sa 26.11  /  10h
sa 26.11  /  11h
di 27.11  /  10h
di 27.11  /  11h
di 27.11  /  14h


Film et concert

19h

Ρεμπέτικο / Rebétiko!

COMPLET

Concert de l’orchestre Kourbeti, précédé du film Djam de Tony Gatlif

Une ode à la musique populaire et au cinéma! Les sept musiciens et musiciennes de l’orchestre Kourbeti mettront à l’honneur le rebétiko, musique et danse populaire venant d’Athènes, en jouant les morceaux-phares de plusieurs films grecs des années 1950 et 1960. Et en première partie, en écho au concert et aux origines de ce genre musical, projection de Djam, road-movie enchanteur et généreux de Tony Gatlif, qui a toujours mis au cœur de son œuvre le brassage des cultures et les musiques populaires.

21h: Orchestre Kourbeti en concert
Musique de l’entre-deux, suave et entraînante, le rebétiko est né au début du vingtième siècle dans les bas-fonds d’Athènes, issu de la rencontre des réfugiés venus d’Asie Mineure et des émigrés de la Grèce des îles et du continent venant chercher dans la capitale une vie meilleure. L'orientalité des uns et la précarité des autres ont vite fait de mettre ces musiciens en marge, tout comme leurs chansons faisant l'apologie du mode de vie «rébet», basé sur l'honneur, un mélange de bonté de cœur et de malice, de fierté d’être marginal. Ainsi, le bouzouki, instrument phare du rebétiko, a d’abord été fermement rejeté par les Athéniens de la haute société. Il aura fallu attendre le début des années 1950 pour que deux musiciens visionnaires – Manos Hatzidakis et Míkis Theodorákis – lui donnent ses lettres de noblesse en l'intégrant dans les bandes originales de films, dont certains ont connu un immense succès à l’international. Dès les années 1950, le cinéma grec a en effet produit de nombreux films musicaux, démocratisant au-delà des frontières la musique populaire grecque telle que nous la connaissons aujourd'hui. Ce sont ces sublimes musiques, aujourd’hui connues de toutes et tous en Grèce, qui seront à l’honneur à Pully: l’excellent orchestre Kourbeti, formé de musiciens grecs vivant en Suisse et en Grèce, les interprètera pour notre plus grand plaisir. Absolument enchanteur!
Avec: Roza Angeli (chant) / Katerina Charmani (chant) / Thanassis Katrantzis (bouzouki) / Derko Kopitopoulos (bouzouki) / Nikolas Katrantzis (contrebasse, piano) / Sandy Kopitopoulos (guitare, piano) / Ioannis Viliotis (mandoline, arrangements)

19h: Concert précédé du film Djam de Tony Gatlif
(Fiction, France, Turquie, Grèce, 2017, 1h37, en français et grec avec s-t fr., 16/16) – Djam, une jeune femme grecque, est envoyée à Istanbul par son oncle Kakourgos, un ancien marin passionné de rebétiko, pour trouver la pièce rare qui réparera leur bateau. Elle y rencontre Avril, une Française de 19 ans, seule et sans argent, venue en Turquie pour apporter son aide bénévolement aux réfugiés. Djam, généreuse, insolente, imprévisible et libre, la prend alors sous son aile. Ensemble, elles se rendent vers Mytilène – un voyage fait de rencontres, de musique, de partage et d’espoir.
«Porté par le personnage de Djam, le film l'est aussi par son interprète, Daphné Patakia. Elle parle grec, français, anglais, s'imposant comme allégorie de notre présent mondialisé et figure d'espoir. Un retentissant hymne à la vie!» (Télérama)

INFOS PRATIQUES
Portes: 18h30, Projection: 19h, Concert: 21h
Tarifs: 25.- (plein) / 20.- (membres, étudiants, avs, ac, ai, ri, carteculture)
Petite restauration sur place.
COMPLET

Projection
sa 26.11  /  19h

novembre 2022      
LMMJVSD
1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30
À lʼaffiche Films du mois Événements Le P'tit CityClub Ciné-seniors Billetterie Le bar LʼAssociation Location Soutiens Presse Lʼéquipe Infos pratiques Archives Home


Sʼinscrire aux newsletters





calendrier