1 mars


Ciné-seniors

14h30

Mademoiselle de Joncquières

d’Emmanuel Mouret
Fiction, France, 2018, 1h49, en français, 16/16

Madame de La Pommeraye, jeune veuve retirée du monde, cède à la cour du marquis des Arcis, libertin notoire. Après quelques années d’un bonheur sans faille, elle découvre que le marquis s’est lassé de leur union. Follement amoureuse et terriblement blessée, elle décide de se venger de lui avec la complicité de Mademoiselle de Joncquières et de sa mère...
Pour son neuvième film, le réalisateur de L’Art d’aimer Emmanuel Mouret adapte un récit conté dans Jacques le Fataliste de Diderot et signe son premier film en costumes.
«La modernité de cette histoire m’avait semblé saisissante, j’entends par là que ce qui est moderne est ce qui ne vieillit pas et traverse le temps. Les désirs, les sentiments, les élans, les conflits qui traversent les personnages et les questions que soulève le récit me semblent très contemporains. Les questions morales que se pose le 18e siècle sont toujours à l’œuvre de nos jours» (Emmanuel Mouret).

Avec
Cécile de France, Edouard Baer, Alice Isaaz

CINÉ-SENIORS
Un vendredi par mois, une séance spéciale organisée pour les seniors avec Pro Senectute Vaud.

INFOS PRATIQUES
Ouverture des portes: 14h, Projection: 14h30
Tarif: 10.- (collation comprise)

films du mois

19h

Alexia, Kevin & Romain

De Adrien Bordone
Documentaire, Suisse, 2019, 1h19, 8/12

Alexia, Kevin et Romain sont trois jeunes de 17 ans qui, comme tout adolescent, désirent gagner en autonomie. Mais ils souffrent de ce que l’on appelle une «déficience intellectuelle»: un attribut qui ne réfère à rien de précis, si ce n’est au fait qu’ils vivent un peu en dehors de la société, dans l’institution Perceval sur les rives du lac Léman. Ils y passent la majorité de leur temps entre les cours à l’école, la vie au foyer et des stages en atelier grâce auxquels ils mettent un premier pied dans le monde du travail. Car le moment qui les attend et auquel ils se préparent est celui, crucial, du passage à l’âge adulte. Que faire une fois la majorité atteinte et où vivre?
Alexia, Kevin & Romain est un film sur le paradoxe de l’autonomie, cette valeur phare dans notre société et à la fois si personnelle, qui passe par tant de petits combats gagnés contre soi-même et le monde. «Le plus important pour moi, au travers de ce voyage d’une année, était de cerner leur désir propre, leurs doutes, envies, angoisses, qualités et le courage dont font preuve Alexia, Kevin et Romain dans des situations inconnues. Le regard s’est voulu assez sensible et doux pour capter leurs émotions et permettre au spectateur de véritablement s’identifier à ces jeunes en quête de liberté» (Adrien Bordone).
Journées cinématographiques de Soleure 2019, Compétition

BIO réalisateur
Né en 1987, Adrien Bordone obtient un bachelor en cinéma à l’ECAL où il réalise plusieurs courts-métrages dont En vrai je suis un monstre en 2010, sélectionné dans plusieurs festivals.
Il termine en 2017 des études de philosophie au niveau Master à l’Université de Zurich, travaille actuellement à Bienne au sein d'À Travers Champs, et réalise ses propres projets. Son dernier documentaire Après l’hiver (52 minutes) a été sélectionné au Festival du Film de Zurich ainsi qu’aux Journées de Soleure et a gagné le Prix bernois du cinéma du meilleur documentaire 2015. Alexia, Kevin & Romain est son premier long-métrage.

En présence du cinéaste
Rencontre avec Adrien Bordone le mercredi 6 février à 20h

films du mois

20h30

Sibel

De Çagla Zencirci et Guillaume Giovanetti
Fiction, Turquie, France, Allemagne, Luxembourg, 2018, 1h35, v.o. s-t fr., 16/16

Sibel, 25 ans, vit avec son père et sa sœur dans un village isolé des montagnes de la Mer Noire. Sibel est muette mais communique grâce à la langue sifflée ancestrale de la région. Rejetée par les autres habitants, elle traque sans relâche un loup qui rôderait dans la forêt, objet de fantasmes et de craintes des femmes du village. C’est là que sa route croise un fugitif qui pose, pour la première fois, un regard neuf sur elle.
«Le magnifique portrait d’une jeune femme en quête de son identité et de sa liberté, entre Rosetta des frères Dardenne, et Mustang de Deniz Gamze Erguven. Avec la révélation d’une étonnante comédienne, Damla Sönmez» (Télérama).
Locarno 2018, Prix du Jury œcuménique et Prix FIPRESCI / Cinémed 2018, Prix du Public et Prix de la critique / Adana 2018, Prix du meilleur film, de la meilleure actrice, du meilleur acteur secondaire / Festival Cinéma Méditerranéen de Bruxelles 2018, Grand Prix du Jury, Prix Cineuropa, Prix du Jury Jeune

AVEC
Damla Sönmez, Emin Gürsoy, Meral Çetinkaya

BIO Réalisateurs
Couple franco-turc, Guillaume Giovanetti (né en 1978) et Çagla Zencirci (1976) coréalisent des films depuis 2004.
Après avoir signé plusieurs courts-métrages sélectionnés à Berlin, Locarno et Clermont-Ferrand, ils ont réalisé deux longs: Noor, tourné au Pakistan (2012, première au Cannes Acid) et Ningen (au Japon, 2013, première à Toronto). Sibel, en compétition à Locarno 2018, y a reçu le Prix du Jury œcuménique et le Prix FIPRESCI.

décembre 2019      
LMMJVSD
1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31
À lʼaffiche Films du mois Événements Le P'tit CityClub Ciné-seniors Billetterie Le bar LʼAssociation Location Soutiens Presse Lʼéquipe Infos pratiques Archives Home


Sʼinscrire aux newsletters





calendrier