13 janvier


films du mois

20h

Tout ce qu'il me reste de la révolution

De Judith Davis
Fiction, France, 2019, 1h28, en français, 16/16
Avec Judith Davis, Malik Zidi, Claire Dumas

Angèle avait 8 ans quand s’ouvrait le premier McDonald’s de Berlin-Est... Depuis, elle se bat contre la malédiction de sa génération: être né «trop tard», à l’heure de la déprime politique mondiale. Elle vient d’une famille de militants, mais sa mère a abandonné du jour au lendemain son combat politique, pour déménager, seule, à la campagne, et sa sœur a choisi le monde de l’entreprise. Seul son père, ancien maoïste chez qui elle retourne vivre, est resté fidèle à ses idéaux. En colère, déterminée, Angèle s’applique autant à essayer de changer le monde qu’à fuir les rencontres amoureuses. Que lui reste-t-il de la révolution, de ses transmissions, de ses rendez-vous ratés et de ses espoirs à construire ? Tantôt Don Quichotte, tantôt Bridget Jones, Angèle tente de trouver un équilibre...
Le premier long-métrage de Judith Davis, qui adapte ici la pièce de théâtre homonyme créée avec son collectif «L’avantage du doute», a conquis le public du VIFFF. Un film qui met en scène le désarroi politique d’une époque avec une énergie communicative.
«Ce premier film politique en forme de comédie légère nous apporte le bonheur, ici et maintenant» (Bande à Part).
«De sa conception à sa réalisation, Tout ce qu’il me reste de la révolution porte en lui une utopie. Il le fait avec modestie, intelligence, subtilité et humour» (Positif).
Festival du film francophone d'Angoulême - Prix du Jury / VIFFF Prix du Public

février 2020      
LMMJVSD
1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29
À lʼaffiche Films du mois Événements Le P'tit CityClub Ciné-seniors Billetterie Le bar LʼAssociation Location Soutiens Presse Lʼéquipe Infos pratiques Archives Home


Sʼinscrire aux newsletters





calendrier