juin   


Rencontre cinéma

jeudi 6 juin
20h

Digitalkarma, en présence des cinéastes

Les cinéastes Mark Olexa et Francesca Scalisi ont suivi durant quatre ans une jeune femme au Bangladesh qui se lance dans une formation pour devenir entrepreneure. Présenté aux Journées de Soleure et au Festival international de films de Fribourg, Digitalkarma est un documentaire magnifique sur l’émancipation et les traditions, à découvrir en avant-première en présence des cinéastes.

Digitalkarma de Mark Olexa et Francesca Scalisi
(Documentaire, Suisse, 2019, 1h18, v.o. s-t fr., 0/12) – Une plongée dans la vie de Rupa, une jeune femme qui tente envers et contre tout d’échapper à un destin inéluctable. Un village retiré dans les collines brumeuses du Nord du Bangladesh constitue le décor de sa lutte. Armée d'un vélo, d'une caméra et de son savoir, elle défie les traditions et ouvre une voie vers l’émancipation. Mais lorsqu’un coup du sort frappe sa famille, Rupa voit sa liberté menacée. Parviendra-t-elle à maintenir ce fragile équilibre entre les attentes de ses proches et ses aspirations personnelles?

Discussion à l’issue de la projection
Avec Mark Olexa et Francesca Scalisi, réalisateurs du film, Cyrielle Huguenot, coordinatrice de campagnes Droits des femmes à Amnesty International, et Mosharrof Hossain, fondateur de E-SheBee, programme de formation pour femmes précarisées vivant en région rurale au Bangladesh.

INFOS PRATIQUES
Ouverture des portes: 19h30, Projection suivie d’une discussion: 20h
Tarifs: 15.- / 12.- (réduit) / 10.- (membres)

Rencontre cinéma

vendredi 7 juin
20h

Delphine et Carole, insoumuses, en présence de la cinéaste

À une semaine de la grève féministe, le Cinéma CityClub propose la projection en avant-première de Delphine et Carole, insoumuses de Callisto Mc Nulty, sélectionné à la Berlinale et lauréat du Grand Prix du Jury au FIFDH. La cinéaste, petite-fille de Carole Roussopoulos, a réalisé un portrait croisé de la comédienne Delphine Seyrig et de la vidéaste Carole Roussopoulos à travers leurs combats pour l’égalité. Un voyage empreint d’humour, d’insolence et d’intransigeance au cœur du «féminisme enchanté» des années 1970.

Delphine et Carole, insoumuses de Callisto Mc Nulty
(Documentaire, France, Suisse, 2018, 1h08, en français, 16/16) – La grande actrice Delphine Seyrig avait plus d’une facette. Avec Carole Roussopoulos, sa compatriote et inséparable amie, l’actrice franco-suisse a traversé les années 1970 caméra au poing, prônant le féminisme, l’insolence et l’humour. Callisto McNulty, la petite fille de Carole Roussopoulos, rend un vibrant hommage à deux insoumuses libres, joyeuses et radicales, qui n’ont cessé de défendre leur liberté en tant que femmes et artistes…

INFOS PRATIQUES
Ouverture des portes: 19h30, Projection suivie d’une discussion: 20h
Tarifs: 15.- / 12.- (réduit) / 10.- (membres)

Film et concert

lundi 10 juin
17h30

Bassekou Kouyaté & Ngoni Ba en concert

COMPLET !

Une chance incroyable pour notre «petit» CityClub - pour le dernier événement de la saison - que de recevoir ce maître incontestable de la musique malienne, à l’occasion de sa tournée européenne (qui le mènera du Royal Albert Hall de Londres à l’Elbphilharmonie de Hambourg)! De quoi, en ce lundi de Pentecôte, célébrer de la plus belle des façons ce jour férié: sur scène, et à l’écran avec la projection en première partie du thriller Wùlu du cinéaste malien Daouda Coulibaly, sélectionné par le Festival cinémas d’Afrique – Lausanne, dont la quatorzième édition aura lieu du 22 au 25 août.

19h30: Bassekou Kouyaté & Ngoni Ba en concert
Bassekou Kouyaté n’est autre que l’un des plus grands musiciens africains, le meilleur joueur de n'goni, ce petit luth traditionnel d’Afrique de l’Ouest. En dix ans et cinq albums, toujours fidèle à l’esprit d’Ali Farka Touré, son éternel mentor, ce virtuose malien n’a cessé de sublimer tradition et créativité. Il est autant capable de folles improvisations d’où jaillit un blues aux couleurs inédites, que d’interpréter de pures mélodies au charme ancestral. La chanteuse du groupe, Ami Sacko, est surnommée «la Tina Turner du Mali», et Bassekou Kouyaté & Ngoni Ba est considéré comme le «meilleur groupe de rock’n’roll du monde» selon le quotidien britannique The Independant. À ne manquer sous aucun prétexte!

Précédé à 17h30 du film Wùlu de Daouda Coulibaly
(Avec Ibrahim Koma, Inna Modja, Habib Dembélé – Fiction, Sénégal, Mali, France, 2017, 1h35, en français et v.o st fr., 16/16) – Ladji a 20 ans. Il travaille dur comme apprenti-chauffeur à Bamako. Lorsqu’on lui refuse une promotion qu’il estime avoir largement méritée, il décide de contacter Driss, un dealer de drogue, qui lui doit une faveur. Avec deux compères, Ladji plonge dans l’univers du trafic de cocaïne... Un thriller rythmé sur la mafia en Afrique de l’Ouest. Un premier film de genre réussi.

LIENS
> Le site de Bassekou Kouyate
> Le site du Festival cinémas d'Afrique – Lausanne

INFOS PRATIQUES
Ouverture des portes: 17h
Projection: 17h30, Concert: 19h30
Tarifs: 28.- / 23.- (membres, étudiants, avs, ai, ri, ac, carteculture)
Petite restauration sur place

juillet 2019      
LMMJVSD
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31
À lʼaffiche Films du mois Événements De 7 à 77 ans Billetterie Le bar LʼAssociation Location Soutiens Presse Lʼéquipe Infos pratiques Archives Home


Sʼinscrire aux newsletters





événements