5 mars


films du mois

L'Angle mort

ANNULÉ

De Patrick-Mario Bernard et Pierre Trividic
Avec Jean-Christophe Folly, Isabelle Carré, Golshifteh Farahani
Fiction, France, 2019, 1h44, en français, 16/16

Dominick Brassan a le pouvoir de se rendre invisible. Il ne s’en sert pas beaucoup. À quoi bon, d’ailleurs? Il a fait de son pouvoir un secret vaguement honteux, qu’il dissimule même à sa fiancée, Viveka. Et puis vient un jour où le pouvoir se détraque et échappe à son contrôle en bouleversant sa vie, ses amitiés et ses amours…
Le duo de réalisateurs Patrick-Mario Bernard et Pierre Trividic, auteurs de Dancing en 2001 et L’Autre en 2008, s’inspirent librement du mythe de l’homme invisible et proposent un conte fantastique et social, sélectionné à l’Acid à Cannes.
«Avec sa mélancolie poignante et décalée, L’Angle mort évoquerait plutôt certains films d’Alain Resnais, un mélange de funeste et de drôlerie cruelle sur un fond d’inquiétante étrangeté et d’implacable précision psychique» (Les Cahiers du cinéma).
«Jamais dans les rails du convenu, Patrick-Mario Bernard et Pierre Trividic dynamitent un mythe, en le débarrassant de ses bandelettes et savants fous. En surgit une œuvre innovante. Simple aussi, comme un témoignage éclairé sur notre existence» (Bande à Part).
Cannes 2019, Sélection Acid

Bio cinéastes
La collaboration entre Patrick Mario Bernard, plasticien et compositeur, et Pierre Trividic commence en 1996 avec Le Cas Lovecraft (Fipa d’Or) sur une commande de France 3 pour la collection Un Siècle d’Écrivains.
Pour la télévision encore, ils réalisent Ceci est une Pipe pour Canal+ en 2000 et Une Famille parfaite pour Arte en 2005. Pour le cinéma, ils écrivent et réalisent deux longs-métrages, Dancing en 2001 et L’Autre en 2008 (Prix de la meilleure interprétation féminine pour Dominique Blanc à Venise). À côté de leurs travaux communs, Pierre Trividic poursuit une activité de scénariste pour le cinéma (de Petits arrangements avec les morts, de Pascale Ferran, à Marvin ou La belle éducation d’Anne Fontaine, en passant par Ceux qui m’aiment prendront le train de Patrice Chéreau). Patrick Mario Bernard poursuit lui son activité de plasticien et, en 2018, a réalisé Good, long-métrage consacré au musicien Rodolphe Burger.

avril 2020      
LMMJVSD
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30
À lʼaffiche Films du mois Événements Le P'tit CityClub Ciné-seniors Billetterie Le bar LʼAssociation Location Soutiens Presse Lʼéquipe Infos pratiques Archives Home


Sʼinscrire aux newsletters





calendrier