22 mars


Le P'tit CityClub

Les Aventures de Gros-pois et Petit-point

Dès 2 ans

Courts-métrages, 43’, en français, 0/0

Le premier est couvert de pois, tandis que l’autre est parsemé de points. Et ils sont très heureux comme ça! Mais vous n’êtes pas au bout de vos surprises car les aventures de Gros-pois et Petit-point riment avec imagination, observation et expérimentation... Personnages, décors, accessoires: tout a été réalisé à petite échelle. Un programme de sept petits films pleins d’humour et de tendresse.

DOSSIER Pédagogique
> Télécharger le dossier pédagogique de Gros-pois et Petit-point

LE P'tit CityClub
> Télécharger le programme jusqu'en mai
INFOS PRATIQUES
Portes: 30 minutes avant le début des projections
Tarifs: CHF 10.- par entrée / 5.- par enfant dès le deuxième enfant.


films du mois

Lillian

ANNULÉ

De Andreas Horvath
Avec Patrycja Planik
Fiction, Autriche, 2019, 2h08, v.o. s-t fr., 16/16

Lillian, échouée à New York, décide de rentrer à pied dans sa Russie natale. Seule et déterminée, elle entame un long voyage à travers l’Amérique profonde pour tenter d’atteindre l’Alaska et traverser le détroit de Béring…
Après des courts et des documentaires plusieurs fois primés, Andreas Horvath passe à la fiction avec Lillian: il adapte l’histoire vraie d’une femme russe décidant, en 1927, de rentrer dans son pays à pied, depuis New York. Il transpose cette histoire dans les États-Unis d’aujourd’hui. Un road movie surprenant, mêlant à la fiction des scènes documentaires et les rencontres faites lors du tournage.
«Un film fascinant. Sa structure claire et simple, comme l’idée fixe de son héroïne, son ton loin du superlatif, son attention au concret captivent du début à la fin. Une grande réussite» (Les Fiches du Cinéma).
«Entre nature hostile et sauvagerie des hommes, une odyssée fascinante» (Télérama).
«Le film d’Andreas Horvath convoque Hitchcock, Antonioni, Nicolas Roeg et même La Ruée vers l’or de Chaplin. Puissant, bouleversant, magistralement interprété» (Le Figaro).
«Cette histoire folle, follement belle aussi, Andreas Horvath a eu l’intelligence et la sensibilité de s’en emparer en respectant son arbitraire et son mystère» (Le Monde).
Cannes 2019, Quinzaine des Réalisateurs

Bio cinéaste
Andreas Horvath est né à Salzbourg en Autriche en 1968.
Il a étudié la photographie à Vienne et le cinéma à l’Ecole d’Art Multimédia de Salzbourg. Il a publié des albums de photos en noir et blanc sur la Yakoutie (Sibérie) et l’Amérique rurale qui ont été exposées à travers le monde. Sa filmographie comprend des courts et des longs-métrages documentaires qui ont été présentés aux Festivals de Venise, Locarno, Rotterdam, Londres, Chicago, Karlovy Vary, etc. Lillian est son premier long-métrage de fiction. Le film, sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs en 2019, était en lice pour la Caméra d’Or.


films du mois

L'Angle mort

ANNULÉ

De Patrick-Mario Bernard et Pierre Trividic
Avec Jean-Christophe Folly, Isabelle Carré, Golshifteh Farahani
Fiction, France, 2019, 1h44, en français, 16/16

Dominick Brassan a le pouvoir de se rendre invisible. Il ne s’en sert pas beaucoup. À quoi bon, d’ailleurs? Il a fait de son pouvoir un secret vaguement honteux, qu’il dissimule même à sa fiancée, Viveka. Et puis vient un jour où le pouvoir se détraque et échappe à son contrôle en bouleversant sa vie, ses amitiés et ses amours…
Le duo de réalisateurs Patrick-Mario Bernard et Pierre Trividic, auteurs de Dancing en 2001 et L’Autre en 2008, s’inspirent librement du mythe de l’homme invisible et proposent un conte fantastique et social, sélectionné à l’Acid à Cannes.
«Avec sa mélancolie poignante et décalée, L’Angle mort évoquerait plutôt certains films d’Alain Resnais, un mélange de funeste et de drôlerie cruelle sur un fond d’inquiétante étrangeté et d’implacable précision psychique» (Les Cahiers du cinéma).
«Jamais dans les rails du convenu, Patrick-Mario Bernard et Pierre Trividic dynamitent un mythe, en le débarrassant de ses bandelettes et savants fous. En surgit une œuvre innovante. Simple aussi, comme un témoignage éclairé sur notre existence» (Bande à Part).
Cannes 2019, Sélection Acid

Bio cinéastes
La collaboration entre Patrick Mario Bernard, plasticien et compositeur, et Pierre Trividic commence en 1996 avec Le Cas Lovecraft (Fipa d’Or) sur une commande de France 3 pour la collection Un Siècle d’Écrivains.
Pour la télévision encore, ils réalisent Ceci est une Pipe pour Canal+ en 2000 et Une Famille parfaite pour Arte en 2005. Pour le cinéma, ils écrivent et réalisent deux longs-métrages, Dancing en 2001 et L’Autre en 2008 (Prix de la meilleure interprétation féminine pour Dominique Blanc à Venise). À côté de leurs travaux communs, Pierre Trividic poursuit une activité de scénariste pour le cinéma (de Petits arrangements avec les morts, de Pascale Ferran, à Marvin ou La belle éducation d’Anne Fontaine, en passant par Ceux qui m’aiment prendront le train de Patrice Chéreau). Patrick Mario Bernard poursuit lui son activité de plasticien et, en 2018, a réalisé Good, long-métrage consacré au musicien Rodolphe Burger.


films du mois

La vie invisible d'Eurídice Gusmão

ANNULÉ

De Karim Aïnouz
Fiction, Brésil, 2019, 2h20, v.o. s-t fr., 16/16

Rio de Janeiro, 1951. Eurídice et Guida sont deux sœurs inséparables de 18 et 20 ans. Elles vivent chez leurs parents et poursuivent chacune un rêve: Eurídice veut devenir pianiste, Guida cherche le grand amour. À cause de leur père, les deux sœurs vont devoir construire leurs vies l’une sans l’autre. Séparées, elles prendront en main leur destin, sans jamais renoncer à se retrouver…
Librement adapté du succès littéraire éponyme de Martha Batalha, La vie invisible d’Eurídice Gusmão prouve l’immense talent de Karim Aïnouz à mettre en scène les mélodrames en costume. Une œuvre profondément contemporaine, émouvante et aux couleurs saturées, avec des héroïnes libres, dignes et courageuses.
«Bouleversant, ce récit s'étend sur plus de cinquante ans et voit alterner les moments sombres, joyeux, violents ou déchirants. Il rend un hommage vibrant et coloré à toutes les femmes aux vies invisibles» (Le Parisien).
«Le mélodrame acquiert ici une dimension puissamment féministe en s’ancrant dans un quotidien scruté à la loupe» (Critikat).
«Une fresque intime et ambitieuse qui dit le lien indestructible entre sœurs, incarnées par deux comédiennes charismatiques. On pleure de bonheur» (RTS).
«D’une injustice si révoltante qu’il fait mal au ventre, ce film dépeint aussi l’une des plus belles histoires d’amour du cinéma» (20 Minutes).
Cannes 2019, Grand Prix Un Certain Regard

BIO CINéASTE
Né en 1966 au Brésil, Karim Aïnouz a étudié l’architecture à Brasilia puis suivi une formation en théorie du cinéma à l’Université de New York.
Son premier long-métrage, Madame Satã, a été présenté en 2002 à Un Certain Regard à Cannes. Puis il réalise deux films présentés à Venise: Love for Sale en 2006 et I Travel Because I Have to, I Come Back Because I Love You en 2009. Deux ans plus tard, il présente The Silver Cliff à la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes, alors que Futuro Beach est en Compétition à Berlin en 2014. Après un passage par le documentaire, il présente son septième long-métrage, La vie invisible d'Eurídice Gusmão, à Cannes, où il reçoit le Grand Prix Un Certain Regard. Il réalise en outre la série Alice sur HBO Latin et crée des installations artistiques présentées lors de plusieurs Biennales d’art.

avril 2020      
LMMJVSD
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30
À lʼaffiche Films du mois Événements Le P'tit CityClub Ciné-seniors Billetterie Le bar LʼAssociation Location Soutiens Presse Lʼéquipe Infos pratiques Archives Home


Sʼinscrire aux newsletters





calendrier