novembre   


Rencontre cinéma

Rencontre: Faire du scubadiving avec Fred

COMPLET

En collaboration l'association Stop Suicide et le Toussaint’S Festival, dont la cinquième édition autour de la problématique de suicide chez les jeunes aura lieu en novembre 2021, le Cinéma CityClub projette le documentaire 17. Faire du scubadiving avec Fred sur l’île du Grand Bleu de Sandy Schmid et Frédéric Brodard, un carnet de voyage entre fiction et documentaire où les réalisateurs rendent hommage à Julie, meilleure amie et sœur disparue. Les réalisateurs seront présents, accompagnés de représentants de l'association Stop Suicide et du Toussaint'S Festival.

17. Faire du scubadiving avec Fred sur l’île du Grand Bleu
De Sandy Schmid et Frédéric Brodard (Docufiction, Suisse, 2020, 1h03, en français, 16/16) - Il y a un an, Julie s'est donnée la mort. En triant ses affaires, sa meilleure amie a trouvé une bucket list à moitié terminée. Comme pour lui rendre hommage et mieux comprendre son geste, Sandy décide de réaliser elle-même les derniers points de cette liste. Première tâche, partir avec Fred, le petit frère de Julie, et atteindre l’île du Grand Bleu, film culte de leur enfance. Sans se poser plus de questions, le duo part pour un voyage improvisé fait de rencontres et de questionnements à travers les Balkans et jusqu’aux confins de la Méditerranées.

Intervenants
Raphaël Thélin, coordinateur de l'association Stop Suicide
Alix Noble Burnand, initiatrice du Toussaint’s Festival, thanatologue et conteuse
Sandy Schmid et Frédéric Brodard, réalisatrice et réalisateur du film
Fitore Daka et Louise Ostertag, présidente et vice-présidente de l'association Stop Suicide

Les Réalisateurs
C’est une amie commune connaissant leur passion respective pour le cinéma qui les a présenté, il y a de ça quelques années.
Sandy Schmid et Frédéric Brodard aiment raconter des histoires, que ce soit en fiction ou en documentaire: Frédéric par son travail de metteur en scène et d’acteur, Sandy à travers la lentille de sa caméra et son stylo de scénariste. Cette collaboration sur 17. Faire du scubadiving sur l’île du Grand Bleu avec Fred, un film spontané, créé sur l’instant, au fil des rencontres et des aventures, a enfin été l’occasion de confronter leurs points de vue et leurs expériences personnelles au service d’une œuvre qui se profile comme une quête de sens, une ode à la vie ultra contemporaine.

LIENS PARTENAIRES
> Le site du Toussaint'S Festival
> Le site de l'association Stop Suicide

INFOS PRATIQUES
Portes: 30 minutes avant le début des projections
Tarifs: 15.- (plein) / 12.- (réduit) / 10.- (membres)


films du mois

Rocks

De Sarah Gavron
Fiction, Royaume-Uni, 2019, 1h33, v.o. s-t fr., 16/16

Rocks, 15 ans, vit à Londres avec sa mère et son petit frère. Quand du jour au lendemain leur mère disparait, une nouvelle vie s’organise avec l’aide de ses meilleures amies. Rocks va devoir tout mettre en oeuvre pour échapper aux services sociaux.
La réalisatrice de Suffragette et Rendez-vous à Brick Lane revient avec un nouveau drame s’inscrivant dans la tradition des films sociaux britanniques. Efficace, subtil et émouvant et avec une troupe d’actrices (non professionnelles) forte et épatante.
«Ce dur et doux voyage néoréaliste des deux enfants abandonnés est illuminé par la jeune Bukky Bakray et le petit D’Angelou Osei Kissiedu» (Le Dauphiné Libéré).
«Ce qui est beau, aussi, dans le film de Sarah Gavron, c'est qu'il est une ode à une Angleterre multi-raciale et culturelle, qui doit se serrer les coudes dans l'adversité, un message très politique en plein Brexit» (Paris Match).
«Un réalisme âpre et lumineux, pas si loin de Ken Loach» (Télérama).
Bruxelles 2020, Prix du Jury / Dublin 2020, Prix de la Critique / Les Arcs 2019, Prix du Jury / Zurich 2019, Compétition


films du mois

Adolescentes

De Sébastien Lifshitz
Doc., France, 2019, 2h15, en français, 10/14

Emma et Anaïs sont inséparables et, pourtant, tout les oppose. Sébastien Lifshitz suit leur parcours depuis leurs 13 ans jusqu’à leur majorité, cinq ans de vie où se bousculent les transformations et les premières fois. À leurs 18 ans, quelles femmes sont-elles devenues et où en est leur amitié? À travers cette chronique de la jeunesse, le film dresse aussi le portrait de la France de ces cinq dernières années.
Sélectionné à Locarno en 2019 et acclamé par la critique française, Adolescentes est le nouveau film de Sébastien Lifshitz, dont le CityClub avait montré Les Vies de Thérèse en 2017 et Les Invisibles en 2014.
«Chef-d’œuvre au long cours, Adolescentes capture la lente fanaison de l’adolescence de deux amies, Emma et Anaïs, dont la complicité, sublimement labile, n’a vocation qu’à être une parenthèse de clarté vers le monde adulte et sa matité monstrueuse» (Les Fiches du Cinéma).
«Adolescentes est de ces films qui cueillent le spectateur en suscitant une émotion qu’il ne voit pas venir, charmé par la légèreté apparente d’une chronique dans laquelle les moments de grâce ne manquent pas. Une œuvre aérienne, peu à peu rattrapée par la dureté du monde et, finalement, plus politique qu’on ne l’imaginait» (Télérama).
Locarno 2019, Semaine de la Critique, Prix Zonta / Belgique 2020, Compétition / Doclisboa 2019, Sélection

Bio cinéaste
Après des études d’histoire de l’Art à l’École du Louvre, Sébastien Lifshitz se tourne vers le cinéma.
Il réalise en 2000 son premier long-métrage, Presque Rien, plébiscité par la critique et distribué dans le monde entier. Suivront le documentaire La Traversée (2001), sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs, puis Wild Side (2004) et Bambi (2016), tous deux primés au festival de Berlin. Après Les Invisibles (2012) en sélection au festival de Cannes et Les Vies de Thérèse (2017) à la Quinzaine des Réalisateurs, deux films projetés au CityClub, Sébastien Lifshitz réalise Adolescentes en 2019, primé au Festival de Locarno. Il prépare actuellement son nouveau documentaire.

RENCONTRE CINéMA
COMPLET – En présence du cinéaste le lundi 2 novembre à 20h (discussion skype à l'issue de la projection). Avant-première en collaboration avec la Cinémathèque suisse.

Rencontre cinéma

Adolescentes de Sébastien Lifshitz, en sa présence

COMPLET

Sélectionné à Locarno en 2019 et acclamé par la critique française, Adolescentes, le nouveau film de Sébastien Lifshitz, suit cinq années de la vie d'Emma et Anaïs, de leurs 13 à 18 ans, et tisse en parallèle un portrait de la France d'aujourd'hui. Un documentaire bouleversant, à l’affiche tout novembre et à découvrir le lundi 2 novembre en présence du cinéaste, de retour au CityClub trois ans après être venu présenter Les Vies de Thérèse. Il sera sur skype à l'issue de la projection.
Avant-première en collaboration avec la Cinémathèque suisse.


Adolescentes de Sébastien Lifshitz
(Documentaire, France, 2019, 2h15, en français, 10/14) – Emma et Anaïs sont inséparables et, pourtant, tout les oppose. Sébastien Lifshitz suit leur parcours depuis leurs 13 ans jusqu’à leur majorité, cinq ans de vie où se bousculent les transformations et les premières fois. À leurs 18 ans, quelles femmes sont-elles devenues et où en est leur amitié? À travers cette chronique de la jeunesse, le film dresse aussi le portrait de la France de ces cinq dernières années.
NOTE DE SéBASTIEN LIFSHITZ
Pendant cinq ans, j’ai choisi de suivre Anaïs et Emma, mes deux héroïnes.
Cela a commencé à leurs 12 ans, car c’est, selon moi, un point de départ, mais aussi une arrivée. A cet âge clé, on abandonne l’enfance mais en m me temps perdure une certaine inconscience et une innocence du monde. C’est aussi l’âge o , en général, on vient de quitter le primaire pour entrer au collège et peu après vient le lycée. C’est aussi un temps où les injonctions   se définir, injonctions familiales, sociales et sexuelles, commencent à se faire pressentes. Qui es-tu? Que désires-tu? Quels sont tes talents, tes compétences? Comment envisages-tu ton avenir? Autant de questions qui sont encore ouvertes mais qui instillent un état de doute, de désarroi et souvent de perdition. La majorité des adolescents à cet âge-là n’ont aucune réponse à ces questions. Je parle du fin fond de ma propre expérience. Mes parents
ont divorcé quand j’avais 11 ans. Pour moi, la fête était finie, les masques tombaient. J’assistais impuissant à la faillite d’un couple et à l’effondrement de ma famille. Mon adolescence a été un moment assez perturbé et chaotique. Me trouver a pris du temps.»

BIO CINÉASTE
Après des études d’histoire de l’art, Sébastien Lifshitz se tourne vers le cinéma.
Il réalise en 2000 son premier long-métrage, Presque Rien, plébiscité par la critique et distribué dans le monde entier. Suivront le documentaire La Traversée (2001), sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs, puis Wild Side (2004) et Bambi (2016), tous deux primés au festival de Berlin. Après Les Invisibles (2012) et Les Vies de Thérèse (2017), deux films présenté à Cannes (et projetés au CityClub), Sébastien Lifshitz réalise Adolescentes en 2019, primé au Festival de Locarno. Il prépare actuellement son nouveau documentaire.

À L'AFFICHE TOUT NOVEMBRE
> Toutes les projections

INFOS PRATIQUES
Portes: 19h30, Projection suivie d’une discussion: 20h
Tarifs: 15.- / 12.- (réduit) / 10.- (membres)
Achat de billets en ligne conseillé.

Ciné-seniors

Marche avec les loups

DE JEAN-MICHEL BERTRAND
Documentaire, France, 2019, 1h28, en français, 6/10 ans

Après avoir disparu pendant près de 80 ans et malgré les obstacles, les loups sont en train de retrouver leurs anciens territoires. Ce film raconte le grand mystère de la dispersion des loups: comment les jeunes loups quittent le territoire qui les a vus naître, et la façon dont ces aventuriers partent à la conquête de nouveaux territoires…
Deux années durant, Jean-Michel Bertrand a mené une véritable enquête pour tenter de comprendre le fonctionnement complexe et erratique de ces jeunes loups, leurs rencontres avec leurs semblables et les opportunités de se mettre en couple. Dans le sillage des loups nomades, le film nous raconte comment ceux-ci doivent traverser des territoires hostiles déjà occupés par leurs semblables et dans lesquels ils ne sont pas les bienvenus, ou d’autres, plus nombreux, colonisés par les humains.

Ciné-seniors
Un à deux vendredis après-midi par mois, une séance spéciale, ouverte à toutes et à tous, organisée pour les seniors avec Pro Senectute Vaud.

INFOS PRATIQUES
Portes: 14h, Projection: 14h30
Tarif des séances Ciné-seniors: 10.-

films du mois

Il Mio Corpo

De Michele Pennetta
Documentaire, Suisse, Italie, 2020, 1h20, v.o. s-t fr., 16/16

Sous le soleil de Sicile, Oscar récupère de la ferraille avec son père. À l’autre bout de la ville, Stanley le Nigérian vivote grâce aux petits travaux donnés par le prêtre de la paroisse. Tous deux ont le même désir, celui d’une vie meilleure…
Deuxième long-métrage du cinéaste italien, Il Mio Corpo s’inscrit dans sa trilogie consacrée à la Sicile et ses faces cachées. Un documentaire tout en contraste, remarqué à Visions du Réel et à la sélection ACID de Cannes.
«Le réalisateur parvient à saisir une beauté très particulière d'une réalité sicilienne cruelle, décadente. Les deux personnages du film n'auraient jamais dû se rencontrer, se croiser, mais ils sont les deux réalités d'un même abandon. Le cinéaste assume sa subjectivité en déportant son documentaire à la limite de la fiction, et brisant cette frontière livre un essai d'une grande puissance poétique. Il réussit à métaboliser les émotions de ces deux êtres que rien ne relie sauf ce qu'ils racontent de notre société. Celle d'une Europe qui installe ses réfugiés là où il ne reste plus rien» (ACID, Cannes).
ACID 2020, Séléction / Visions du Réel 2020, Sélection

BIO CINéASTE
Né à Varese en 1984, Michele Pennetta suit les cours de l’ECAL et à la HEAD et obtient un Master en réalisation.
Son film de diplôme, I cani abbaiano (2010), est sélectionné dans plusieurs festivals internationaux dont le Cinéma du Réel à Paris et le Torino Film Festival alors que 'A iucata (2013) est présenté à Locarno dans la section Pardi di domani. Son lien avec le festival de Locarno se poursuit avec Pescatori di corpi (2016), premier long-métrage en compétition internationale à Cineasti del Presente.

rencontre cinéma
En présence du cinéaste le mardi 17 novembre à 20h

Le P'tit CityClub

Chien pourri: la vie à Paris!

Dès 3 ans

courts-métrages de Davy Durand, Vincent Patar et Stéphane Aubier
1h, en français, 0/6 ans

Il était une fois un chien parisien, naïf et passionné, appelé Chien Pourri. Avec Chaplapla, son fidèle compagnon, Chien Pourri arpente les rues de Paris, la truffe au vent. Peu importe les catastrophes qu’il provoque, il retombe toujours sur ses pattes ! Tant et si bien que les autres chiens commencent à trouver ça louche... Un programme de cinq petits films pour suivre les folles aventures de Chien Pourri et de ses amis et faire découvrir la poésie de Paris aux tout-petits ! Par les équipes des films Panique au village et Le Grand méchant renard.

LE P'tit CityClub
Télécharger le programme de septembre à janvier
INFOS PRATIQUES
Portes: 30 minutes avant le début des projections
Tarifs: CHF 10.- par entrée / 5.- par enfant dès le deuxième enfant.


Rencontre cinéma

African Mirror de Mischa Hedinger, en sa présence

ÉVÉNEMENT ANNULÉ – FILM À VOIR EN LIGNE

Nommé aux Prix du cinéma suisse dans la catégorie Meilleur documentaire, African Mirror, basé sur les archives personnelles de René Gardi, retrace notre rapport problématique à l'image que nous avons de l’Afrique et donne à voir le reflet d’une époque et de notre société.

African Mirror de Mischa Hedinger
(Doc., Suisse, 2019, 1h24, v.o. s-t fr., âge à venir) – Pendant plusieurs décennies, René Gardi (1909-2000) fit découvrir le continent africain et ses habitants aux Suisses. Ses nombreux livres, ses célèbres émissions télévisées et ses films proposent une vision enchantée des temps prémodernes dans lesquels semblent vivre de «magnifiques» Africains, le plus souvent purs et nus. Ce monde, soi-disant intact, devint le paradis de Gardi, et l’Afrique réelle se transforma en une terre fantasmée. Une sorte de projection des désirs de ceux n’ayant pu s’aventurer au-delà de la Méditerranée. Basé sur les archives personnelles de René Gardi, African Mirror retrace l'histoire de notre image coloniale de l’Afrique et nous confronte aussi à notre propre image. Le reflet d’une époque dont il est difficile de se défaire……

À VOIR EN LIGNE
10.- par visionnement, après inscription sur vimeo. Paiement par cartes et paypal. Montant partagé entre le Cinéma CityClub et le distributeur Outside the Box.
> Lien de visionnement

Bio mischa hedinger
Mischa Hedinger est un réalisateur et monteur indépendant.
Il a étudié la vidéo à la haute école de Lucerne, ainsi que l’art, le design et le cinéma à l’ECAL. En 2013, il a réalisé son premier long-métrage, le documentaire Assessment, qui a remporté le prix «Carte Blanche» dédié aux jeunes talents, lors de la Semaine du film de Duisburg. Il vit et travaille à Zurich.

INFOS PRATIQUES
Portes: 19h30, Projection suivie d’une discussion: 20h
Tarifs: 15.- / 12.- (réduit) / 10.- (membres).


Rencontre cinéma

Walden de Daniel Zimmermann, en sa présence

ANNULÉ

Primé à Karlovy Vary et à Zurich, sélectionné à Sundance, Rotterdam, Walden de Daniel Zimmermann est un documentaire-essai intriguant: treize plans-séquences, tournés sur 360 degrés, qui suivent le parcours de bois découpés, des forêts autrichiennes au coeur de l’Amazonie… À découvrir en présence de l’artiste et cinéaste.

WALDEN DE DANIEL ZIMMERMANN
(Documentaire, Essai, Suisse, 2018, 1h46, 16/16) – Dans la forêt du monastère d’Admont en Autriche, un sapin est abattu et transformé en lambourdes de bois. Par train, camion, bateau, pirogue et à dos d’hommes, le bois est acheminé jusqu’au cœur de la forêt amazonienne…
À l’image du roman éponyme de Henry David Thoreau, le bois effectue dans Walden un road trip paradoxal de 12’500 km. Une odyssée méditative qui offre un subtil commentaire sur l’absurdité des logiques de rationalité économiques à l’ère de la mondialisation.

BIO CINéASTE
Daniel Zimmermann est un artiste visuel, dramaturge et réalisateur de films.
Formé à comme sculpteur sur bois, il réalise aujourd'hui des films, installations et performances. Ses œuvres sont basées sur un actionnisme fictif situé entre l'art visuel et la performance. Dans ses œuvres, il soulève des questions liées à la signification et à la durabilité des actions humaines. Il a initié et réalisé de nombreux projets artistiques dans des musées,  galeries ainsi que dans l'espace public. Son travail a été montré dans de nombreux festivals et a reçu plusieurs récompenses. En 2005, il fonde l'association d’artistes nadaproductions et ouvre nadalokal, un espace d’art et de performance en 2009.
> Le site de Daniel Zimmermann

INFOS PRATIQUES
Portes: 19h30, Projection suivie d’une discussion: 20h
Tarifs: 15.- / 12.- (réduit) /10.- (membres)

Concerts

Concerts en ligne: l'été indien avec l'Amdathtra

DIFFUSION EN LIGNE

Trois concerts d’exception, bouquet final des activités de l’association Amdathtra, en direct depuis la scène du CityClub : le trio Mathieu Clavel / Sogol Mirzaei / Shabab Eghbali, le trio Paul Grant / Faisal Salimi / Sébastien Lacroix et, enfin, Baiju Bhatt Red Sun.
Événement à huis clos, sans public dans la salle.


LES CONCERTS
L’association lausannoise Amdathtra a célébré pendant plus de trente ans les arts de scène du monde et contribué à la préservation de patrimoines riches, souvent méconnus et fragiles, à travers la réalisation et la production de concerts, d’enregistrements, de films et de disques. C’est une joie pour le CityClub de coorganiser l’ultime soirée de concerts de cette association et ainsi rendre hommage à l’importance du travail accompli avec des musiques nous menant des confins du Moyen-Orient à l’Inde, des traditions à la modernité.
Une soirée concert en trois temps donc, qui s’ouvrira sur un tableau de couleurs iraniennes et afghanes où Mathieu Clavel au rubab (un précieux luth d’Afghanistan) invite deux musiciens d’Iran : la virtuose Sogol Mirzaei, aux luths târ et setâr, et le subtil percussionniste Shahab Eghbali. Un premier concert suivi du trio santour, tabla et vièle esraj des extraordinaires musiciens Paul Grant, Faisal Salimi et Sébastien Lacroix qui nous emmèneront dans un voyage musical à travers l’Afghanistan, l’Inde, le Cachemire et l’Iran. La soirée se terminera en apothéose avec le groupe du prodigieux violoniste Baiju Bhatt, fils du célèbre sitariste indien Krishna Bhatt, qui donna, pour l’anecdote symbolique, un des premiers concerts organisés par l’Amdathtra. Baiju Bhatt et son groupe Red Sun font écho à l’Inde, au jazz, et aux mélodies d’Ouest en Est. Une soirée sublime et de sacrées musiques.
Line up: Sogol Mirzaei (târ), Shahab Eghbali (daf, dayereh), Mathieu Clavel (rubab) / Paul Grant (santour), Faisal Salimi (tabla), Sébastien Lacroix (vièle esraj) / Baiju Bhatt & Red Sun : Baiju Bhatt (violon, composition,arrangements), Valentin Conus (saxophone ténor, saxophone soprano), Mark Priore (piano), Blaise Hommage (basse électrique), Paul Berne (batterie).

LE LIVESTREAM
À huis clos mais en livestream! Pour maintenir ce bel événement et continuer à exister malgré la fermeture, le CityClub s’est associé avez Jérôme Perakis de WE CAN LIVE ON MARS et son système multi-caméras, pour suivre les trois concerts en direct depuis chez vous. Une première pour le CityClub!
Le livestream ne remplace bien sûr pas l’expérience d’un concert en live, mais nous avons toutefois tenu à développer cette possibilité pour plusieurs raisons:
  • continuer à faire jouer les musiciens, avec un cachet inchangé, et travailler avec les techniciens de la scène, pour les soutenir en cette période si difficile pour eux;
  • rendre hommage à la très regrettée Paola Eicher-Pozzi, fondatrice de l’association Amdathtra, qui nous a quittés il y a peu et avec qui nous avons monté cette soirée avec passion;
  • vous offrir de quoi réchauffer le samedi soir avec un panel d’artistes inouïs qui nous feront voyager de l’Iran à Afghanistan, de l’Inde au Cachemire.
Ce livestream est gratuit et ouvert à tous, avec la possibilité de soutenir le CityClub si vous le souhaitez (dons en lieu et place de la billetterie). > Faire un don

INFOS PRATIQUES
Concerts: 19h, à suivre en direct sur youtube
Événement gratuit, organisé à huis clos et sans public, dans le respect des mesures et normes sanitaires.
Pour nous soutenir > Faire un don


films du mois

Énorme

De Sophie Letourneur
Avec Marina Foïs, Jonathan Cohen
Fiction, France, 2020, 1h41, en français, 16/16

Une pianiste prodige, son mari qui est aussi son coach, son agent, son homme à tout faire… Et ça lui prend d’un coup à 40 ans: Frédéric veut un bébé, Claire elle n’en a jamais voulu et ils étaient bien d’accord là-dessus. Il commet l’impardonnable et lui fait un enfant dans le dos. Claire se transforme en baleine et Frédéric devient gnangnan…
Fantaisiste, à la fois léger et grave, sans cesse surprenant et porté par l’excellent duo Marina Foïs et Jonathan Cohen, Énorme est une comédie pleine de justesse et souvent déroutante sur la grossesse, le couple et la parole.
«Énorme marque une nette accélération dans la filmographie de Letourneur, de par le terrain qu’il se propose d’occuper: celui d’une comédie populaire qui ne renoncerait pas pour autant à être un laboratoire des formes, à même d’élaborer un dispositif comique inédit» (Les Cahiers du Cinéma).
«Letourneur trouve du plaisir dans la gêne, de l’humour dans la noirceur, et continue avec ce nouveau film de creuser un des sillons les plus originaux et précieux du cinéma français» (Les Inrockuptibles).
«En jouant à fond sur la caricature, parfois de manière très osée, Énorme est une farce aussi improbable qu'hilarante» (Le Parisien).
GIFF 2020, Sélection / Rotterdam 2020, Compétition

Bio cinéaste
Sophie Letourneur est une cinéaste et scénariste française.
Après des études à l’École supérieure des arts appliqués Duperré puis à l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs où elle signe trois films, Sophie Letourneur réalise des vidéos expérimentales, installations, et documentaires. En 2011, elle réalise un court-métrage, Le Marin masqué, qu’elle présente au Festival de Locarno; elle en profite pour tourner Les Coquillettes, acclamé par la critique. Elle signe ensuite La Vie au ranch, pour lequel elle reçoit les Prix du Public et Prix du Film Français au Festival de Belfort, et Gaby Baby Doll, mettant en scène Lolitah Chammah et Benjamin Biolay. Énorme est son quatrième long-métrage.


Rencontre cinéma

Il Mio Corpo de Michele Pennetta, en sa présence

ANNULÉ

Après Pescatori di corpi, Michele Pennetta réalise Il Mio Corpo, à découvrir tout novembre et le mardi 17 novembre en sa présence. Le cinéaste italien filme le destin et la rencontre de deux hommes survivant au centre de la Sicile en quête d'émancipation. Un documentaire saisissant, soutenu par la sélection ACID à Cannes et présenté en compétition à Visions du Réel.

IL MIO CORPO DE MICHELE Pennetta
(Doc., Suisse, Italie, 2020, 1h20, v.o. s-t fr., 16/16) – Sous le soleil de Sicile, Oscar récupère de la ferraille avec son père. À l’autre bout de la ville, Stanley le Nigérian vivote grâce aux petits travaux donnés par le prêtre de la paroisse. Tous deux ont le même désir, celui d’une vie meilleure…
Michele Pennetta à propos du film
J'étais fasciné depuis toujours par la Sicile et je me suis rendu à Catane où j'ai réalisé en 2013 le premier film de la trilogie sur la Sicile, ‘A iucata. Je suis tombé amoureux de l'île et de sa face cachée. Dans chacun de mes films, je m'intéresse à des personnages marginaux, invisibles aux yeux de la société. J'ai voulu montrer ce monde de laissés pour compte. Et je me pose la question du point de vue: comment regarder la réalité de l'immigration de manière inédite? Avec Il Mio Corpo, j'ai brouillé la frontière entre le documentaire et la fiction. J'ai toujours travaillé cet aspect dans mes films précédents mais la volonté d'abolir cette limite est plus forte ici. Qu’est-ce qu’un documentaire? Qu’est-ce qu’une fiction? Où se trouve la frontière?
À L'AFFICHE EN NOVEMBRE
> Infos et projections
INFOS PRATIQUES
Portes: 19h30, Projection suivie d'une discussion: 20h
Tarifs: 15.- / 12.- (réduit) / 10.- (membres)


Ciné-seniors

Notre Dame

DE ET AVEC VALÉRIE DONZELLI
Fiction, France, 2019, 1h28, en français, 12/14 ans

La veille de Noël, Maud Crayon, architecte et mère de deux enfants, remporte sur un énorme malentendu le grand concours lancé par la mairie de Paris pour réaménager le parvis de Notre-Dame… Entre cette nouvelle responsabilité, un amour de jeunesse qui resurgit subitement et le père de ses enfants qu’elle n’arrive pas à quitter complètement, Maud Crayon va vivre une tempête.
Avec charme et impertinence, Valérie Donzelli affirme sa voix féminine dans le cinéma français et livre avec sa comédie burlesque un bel hommage à la célèbre cathédrale de Paris.

RENCONTRE
Notre Dame sera projeté en présence du cinéaste Lionel Baier et du comédien Adrien Barazzone, tous deux au générique du film.

Ciné-seniors
Un à deux vendredis après-midi par mois, une séance spéciale, ouverte à toutes et à tous, organisée pour les seniors avec Pro Senectute Vaud.

INFOS PRATIQUES
Portes: 14h, Projection: 14h30
Tarif des séances Ciné-seniors: 10.-

Humour, impro

Bourgllywood au CityClub !

Le CityClub vous propose de découvrir – ou de redécouvrir – des séries et films cultes, tels que vous ne les avez jamais entendus.

Le public choisit les extraits et leur donne un nouveau titre et l'équipe de Bourgllywood sonorise et improvise. Mélange des genres, absurde, grivoiserie et autres déconnades sont au programme.

INFOS PRATIQUES
Portes: 20h15, Spectacle: 21h (avec entracte)
Petite restauration sur place.


Offre en ligne

Le CityClub s'invite chez vous #2

Le Cinéma CityClub est fermé mais ne s'arrête pas! À découvrir chez vous, une sélection de films en streaming, une playlist pour écouter les meilleurs titres des artistes venus jouer sur la scène et les trois concerts du 14 novembre diffusés en direct.

SORTIES VOD
Thiel le rouge de Danielle Jaeggi (Doc., Suisse, 2019, 1h26, en français, 16/16) – Septembre 1963, un avion de Swissair se désintègre au décollage de Kloten. Dans les décombres, on trouve le portefeuille d’un certain Reynold Thiel, inconnu du grand public mais pas de la police qui a réuni un volumineux dossier sur sa personne. Communiste engagé dans les Brigades internationales ou la Résistance, il deviendra un homme d'affaires après la guerre... Quel est son secret?
Lien de visionnement I Bande-annonce

Cunningham d’Alla Kovgan (Doc., 2019, 1h32, v.o. s-t fr., 6/12) – De ses premières années de danseur dans le New York d’après-guerre à son émergence en tant que créateur visionnaire, retour sur le parcours de Merce Cunningham, chorégraphe majeur du 20e siècle.
Lien de visionnement I Bande-annonce

African Mirror de Mischa Hedinger (Doc., Suisse, 2019, 1h24, v.o. s-t fr., 16/16) – Basé sur les archives de René Gardi, African Mirror retrace notre rapport problématique à l'image que nous avons de l’Afrique. Le reflet d’une époque et de notre société.
Lien de visionnement I Bande-annonce

Infos pratiques: 10.- par visionnement, après inscription sur vimeo. Paiement par cartes et paypal.

LA PLAYLIST DU CITYCLUB
À écouter, une sélection de titres des formidables artistes venus jouer sur la scène du CityClub!
> La playlist

REVOIR: LES CONCERTS LIVESTREAM
Le 14 novembre dernier, trois groupes d’exception se sont succédés sur la scène du CityClub. Des concerts diffusés en direct à retrouver sur notre page youtube.
> Revoir les concerts

Projections
sa 28.11  /  20h
di 29.11  /  20h
lu 30.11  /  20h

novembre 2020      
LMMJVSD
1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30
À lʼaffiche Films du mois Événements Le P'tit CityClub Ciné-seniors Billetterie Le bar LʼAssociation Location Soutiens Presse Lʼéquipe Infos pratiques Archives Home


Sʼinscrire aux newsletters





calendrier