15 septembre


films du mois

19h

Becoming Giulia

De Laura Kaehr
Doc., Suisse, 2022, 1h43, v.o. s-t fr., 8/12 ans

Giulia Tonelli, danseuse étoile à l’Opéra de Zurich, arrive au bout de son congé de maternité. À peine quatre mois après la naissance de son fils Jacopo, elle veut tenir le rôle principal dans la prochaine production de l'Opéra. Elle se lance à corps perdu dans son retour – une tâche ardue dans un monde où l’on ne vit que pour la scène. Giulia doit se battre pour retrouver sa place mais aussi pour maintenir un équilibre entre le milieu compétitif et exigeant de la danse et sa nouvelle vie de famille…

La scénariste, réalisatrice, chorégraphe de films et ancienne danseuse classique professionnelle Laura Kaehr offre un regard unique sur une artiste au sommet de son art, ainsi qu’un portrait sensible de la maternité. Grâce à des images panoramiques impressionnantes et en plaçant régulièrement sa caméra dans les salles de répétition, Laura Kaehr, déjà autrice d'un court film de danse expérimental (New World, 2018) fait découvrir la beauté du ballet, et l'immense travail qui lui est inhérent. Becoming Giulia a remporté le Prix du public au festival du film de Zurich et a été sélectionné aux Journées de Soleure.

RENCONTRE
En présence de la cinéaste le mardi 5 septembre à 20h
> Toutes les informations


films du mois

21h

Le Barrage

De Ali Cherri
Fiction, Soudan, France , Allemagne, 2022, 1h21, v.o. s-t fr., 16/16

Soudan, près du barrage de Merowe. Maher travaille dans une briqueterie traditionnelle alimentée par les eaux du Nil. Chaque soir, il s’aventure en secret dans le désert, pour bâtir une mystérieuse construction faite de boue. Alors que les Soudanais se soulèvent pour réclamer leur liberté, sa création semble prendre vie...

Cinéaste et plasticien libanais, Ali Cherri réalise avec Le Barrage une œuvre envoûtante, métaphorique et politique, entre la fiction, le documentaire et le film d'art. Un premier long-métrage fascinant, sélectionné à la Quinzaine des Cinéastes à Cannes et proposé en collaboration avec le Festival cinémas d'Afrique – Lausanne.
«Premier long-métrage du vidéaste et plasticien libanais Ali Cherri, Le Barrage explore la condition d’un homme, Maher, soumis aux sourdes violences que la terre absorbe pour mieux les recracher. À la fois minéral et mutique, le film intrigue par tout ce qu’il propose comme possibilités de récits.» (Bande à part)
«Le golem de Maher est l’énigme lumineuse et l’admirable vision poétique par lesquelles, d’étrange objet entre art, fiction et documentaire, Le Barrage se fait splendide et fulgurant chant révolutionnaire.» (Cahiers du cinéma)
«Maher s’échappe régulièrement de la fabrique pour construire, jour après jour, un monstre de glaise, qui lui parle dans ses cauchemars. La créature est un golem soudanais. Une métaphore sableuse des rapports entre le peuple et le pouvoir.» (Le Monde)
«Film panthéiste, Le Barrage séduit par son regard onirique et un beau personnage qui entame un dialogue passionnant avec son environnement.» (Les Fiches du cinéma)


Journée du cinéma
Dimanche 3 septembre à 20h30: 5.- la place

mai 2024      
LMMJVSD
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31
À lʼaffiche Films du mois Événements Le P'tit CityClub Ciné-seniors Billetterie Le bar LʼAssociation Location Soutiens Presse Lʼéquipe Infos pratiques Archives Home


Sʼinscrire aux newsletters





calendrier