13 octobre


films du mois

19h

Orlando, ma biographie politique

De Paul B. Preciado
Doc., France, 2023, 1h38, en français, 16/16

Un siècle après la publication du roman Orlando: une biographie de Virginia Woolf, Paul B. Preciado, philosophe, écrivain et militant transgenre, adresse une lettre à l’écrivaine anglaise pour lui dire que son personnage, qui change de sexe au milieu de l’histoire, est devenu réalité. Pour son film, Preciado organise un casting dans l’espace public et sur les réseaux sociaux. Il réunit 26 personnes trans et non-binaires contemporaines, âgées de 8 à 70 ans, qui incarnent toutes Orlando.

Punk, poétique et politique, Orlando, ma biographie politique, primé notamment à Berlin, est un voyage où la vie, l'écriture, la théorie et l'image se mêlent dans une quête de vérité.
«Chère Virginia Woolf, je vous écris car je voulais vous raconter l’histoire de ma vie en tant que trans non-binaire. Le problème (ou la chance), c’est que vous m’avez devancé dans l’écriture de ma biographie en publiant Orlando il y a cent ans.» (Paul B. Preciado)
«Paul B. Preciado nous donne à voir un monde en mutation perpétuelle, et prédit une révolution qui nous mènera vers la disparition des identités genrées. Il poursuit ici, bien sûr, son travail philosophique et militant, palliant l’invisibilisation des personnes trans, ainsi que de leurs luttes, grâce à la puissance de l’image et de la mise en scène. Un film radical, anticonformiste et résolument punk: tout simplement inoubliable.» (Visions du Réel)


films du mois

21h

Passages

D'Ira Sachs
Fiction, France, 2022, 1h32, v.o. s-t fr., 16/16

Tomas est en couple avec Martin depuis quinze ans lorsqu’il rencontre une jeune femme, Agathe, avec qui il entame une liaison. Un triangle amoureux s’ébauche, sans que cela ne pose un problème à Tomas. Mais les rapports entre Martin et Agathe deviennent de plus en plus difficiles.

Présenté à Berlin et à Sundance, Passages est pour Ira Sachs (Keep the Lights On, Love is Strange) l’occasion de poursuivre son exploration des relations homosexuelles. Il y montre avec une authenticité crue les tensions et relations de pouvoir, de désir, entre trois personnages, interprétés avec beaucoup de justesse par Franz Rogowski, Ben Whishawe et Adèle Exarchopoulos.
«Et c’est bien l’instabilité de sa fuite en avant qui rythme le film, transformée en moteur dramaturgique de ses va-et-vient et de ses coups de reins. Toute ébauche de portrait est alors avortée par les enjeux formels de la mise en scène du passage, qui transforment les personnages en forces désirantes.» (Cahiers du Cinéma)
«L’Américain Ira Sachs, admirateur de Pialat, ne cède jamais à l’attendu dans ce précis des douleurs à la douceur empoisonnée engendrées par un narcisse électrique. Chacun (même si Rogowski règne sans conteste) y joue admirablement sa partition.» (L’Obs)

mai 2024      
LMMJVSD
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31
À lʼaffiche Films du mois Événements Le P'tit CityClub Ciné-seniors Billetterie Le bar LʼAssociation Location Soutiens Presse Lʼéquipe Infos pratiques Archives Home


Sʼinscrire aux newsletters





calendrier