16 février


Le P'tit CityClub

15h

Monsieur Bout-de-Bois

DÈS 3 ANS

De Jeroen Jaspert et Daniel Snaddon
Animation, Grande-Bretagne, 2015, 26’, précédé de quatre courts-métrages (21’), en français, 0/6 ans

Monsieur Bout-de-Bois mène une vie paisible dans son arbre avec Madame Bout-de-Bois et leurs trois enfants. Un matin, lors d’un footing, un chien le prend pour un simple bâton, l’attrape et l’emporte avec lui. Ce n’est que le début pour ce pauvre Monsieur Bout-de-Bois, qui passera de main en main et vivra toute une série de mésaventures, bien loin de chez lui… Il va tout tenter pour retrouver les siens.
Monsieur Bout-de-Bois est une adaptation de l’album jeunesse Stickman de Julia Donaldson et Axel Scheffler, autrice et auteur notamment de Gruffalo et de La Sorcière dans les airs. Très fidèle au livre, le film est un conte moderne poignant et prenant, qui aidera les enfants à apprendre à surmonter les épreuves et à faire face au monde extérieur. En première partie, quatre autres courts-métrages sont proposés: Le petit oiseau et les abeilles (4’) et Le petit oiseau et la chenille (4’) de la cinéaste suisse Lena von Döhren, Pas à pas (8’), l’histoire d’une petite botte qui s’égare, et Rainboy (5’), qui met en scène un petit garçon qui plante des gouttes pour récolter des nuages.
SÉANCE RELAX
Dimanche 11 février à 15h
Les séances «Relax» offrent un cadre bienveillant et rassurant aux familles avec un enfant en situation de handicap: ouvertes à toutes et à tous, encadrées par des personnes compétentes, elles donnent la possibilité aux enfants de s'exprimer, d’entrer et de sortir de la salle à tout moment, de se manifester, avec un respect pour chacun et chacune.

LE P'TIT CITYCLUB
> Le programme de janvier à mai 2024

INFOS PRATIQUES
Portes: 30 minutes avant le début des projections
Tarifs: CHF 10.- par entrée / 5.- par enfant dès le deuxième enfant


films du mois

18h

Le Vent qui siffle dans les grues

De Jeanne Waltz
Fiction, Portugal, Suisse, 2023, 1h33, v.o. s-t fr., 16/16

Algarve, début des années 1990. Restée seule après le décès de sa grand-mère, Milene Leandro, 27 ans, se réfugie dans l’ancienne usine familiale, où vivent désormais les Mata, une famille capverdienne. Elle y fait la rencontre d’Antonino. En dépit de leurs différences, une idylle naît entre les deux. Mais pour la famille Leandro, riches notables de la région, une telle relation est inconcevable. Ils décident de prendre en main la vie de Milene…

En lice pour le principal prix aux Journées de Soleure, Le Vent qui siffle dans les grues est le troisième long-métrage de Jeanne Waltz, cinéaste suisse installée en Portugal. Après son film Pas douce, lauréat du Quartz du meilleur scénario aux Prix du cinéma suisse en 2008, elle adapte le roman éponyme de Lídia Jorge et réalise un drame romantique sur fond de l’histoire récente du Portugal, porté par la performance impressionnante de l’actrice Rita Cabaço.

Rencontre cinéma
Jeudi 15 février à 20h en présence de la cinéaste
> Toutes les informations


films du mois

20h

La Bête

De Bertrand Bonello
Fiction, France, Canada, 2023, 2h26, en français et anglais avec s-t fr., 14/16

Dans un futur proche où règne l’intelligence artificielle, les émotions humaines sont devenues une menace. Pour s'en débarrasser, Gabrielle doit purifier son ADN en replongeant dans ses vies antérieures. Elle y retrouve Louis, son grand amour. Mais une peur l'envahit, avec le pressentiment qu'une catastrophe se prépare…

Pour son nouveau film, présenté en compétition à la dernière Mostra de Venise, le réalisateur de L’Apollonide. Souvenirs de la maison close (2011) et de Zombi Child (2019) adapte librement la nouvelle d’Henry James, La Bête dans la jungle. Il réalise un film fascinant et singulier, remarquablement interprété par Léa Seydoux et George MacKay.
«Un flamboyant mélodrame aux airs futuristes où une grande histoire d'amour contrariée se déploie sur trois temporalités. Bonello parvient miraculeusement à dépeindre trois époques aux atmosphères et aux tonalités très différentes, tout en gardant un fil rouge émotionnel mêlant la peur d'aimer et la certitude qu'une catastrophe va arriver. Cette cohérence sentimentale est rendue possible par la sidérante performance de Léa Seydoux, dont le visage offre une brûlante palette d'émotions et d'angoisses face à un George MacKay fascinant de retenue froide.» (Première)

mars 2024      
LMMJVSD
1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
À lʼaffiche Films du mois Événements Le P'tit CityClub Ciné-seniors Billetterie Le bar LʼAssociation Location Soutiens Presse Lʼéquipe Infos pratiques Archives Home


Sʼinscrire aux newsletters





calendrier