janvier   


Le P'tit CityClub

Zébulon le dragon

Dès 3 ans

courts-métrages, 53 minutes, en français, 0/0 ans

Zébulon est un jeune dragon aussi attachant que maladroit qui aspire à devenir le meilleur élève de son école. Pour y arriver, il devra montrer une grande ténacité et traverser beaucoup d'épreuves, comme réussir à capturer une princesse! Un nouveau conte plein d’humour et de fantaisie par les créateurs de Gruffalo et de Monsieur Bout-de-Bois.
Précédé de deux petits films: Cycle (2’), l’histoire d’un grand-père qui aide sa petite fille à faire du vélo, et Cœur fondant (11’), qui suit Anna devant faire preuve de courage pour traverser une forêt hantée.


LE P'tit CityClub
> Télécharger le programme jusqu'en mai
INFOS PRATIQUES
Portes: 30 minutes avant le début des projections
Tarifs: CHF 10.- par entrée / 5.- par enfant dès le deuxième enfant.
À savoir, les enfants plus jeunes de deux ans de l'âge légal indiqué peuvent assister aux séances s'ils sont accompagnés d'un représentant légal.

films du mois

Tout ce qu'il me reste de la révolution

De Judith Davis
Fiction, France, 2019, 1h28, en français, 16/16
Avec Judith Davis, Malik Zidi, Claire Dumas

Angèle avait 8 ans quand s’ouvrait le premier McDonald’s de Berlin-Est... Depuis, elle se bat contre la malédiction de sa génération: être né «trop tard», à l’heure de la déprime politique mondiale. Elle vient d’une famille de militants, mais sa mère a abandonné du jour au lendemain son combat politique, pour déménager, seule, à la campagne, et sa sœur a choisi le monde de l’entreprise. Seul son père, ancien maoïste chez qui elle retourne vivre, est resté fidèle à ses idéaux. En colère, déterminée, Angèle s’applique autant à essayer de changer le monde qu’à fuir les rencontres amoureuses. Que lui reste-t-il de la révolution, de ses transmissions, de ses rendez-vous ratés et de ses espoirs à construire ? Tantôt Don Quichotte, tantôt Bridget Jones, Angèle tente de trouver un équilibre...
Le premier long-métrage de Judith Davis, qui adapte ici la pièce de théâtre homonyme créée avec son collectif «L’avantage du doute», a conquis le public du VIFFF. Un film qui met en scène le désarroi politique d’une époque avec une énergie communicative.
«Ce premier film politique en forme de comédie légère nous apporte le bonheur, ici et maintenant» (Bande à Part).
«De sa conception à sa réalisation, Tout ce qu’il me reste de la révolution porte en lui une utopie. Il le fait avec modestie, intelligence, subtilité et humour» (Positif).
Festival du film francophone d'Angoulême - Prix du Jury / VIFFF Prix du Public


films du mois

Abou Leila

D’Amin Sidi-Boumédiène
Fiction, Algérie, France, Qatar, 2019, 2h20, v.o. s-t fr., 16/16

Algérie, 1994. S. et Lotfi, deux amis d’enfance, traversent le désert à la recherche d’Abou Leila, un dangereux terroriste. La poursuite semble absurde, le Sahara n’ayant pas encore été touché par la vague d’attentats. Mais S., dont la santé mentale est vacillante, est convaincu d’y trouver Abou Leila. Lotfi, lui, n’a qu’une idée en tête : éloigner S. de la capitale. Pourtant, c’est en s’enfonçant dans le désert qu’ils vont se confronter à leur propre violence.
Sélectionné à la Semaine de la Critique à Cannes et au NIFFF, Abou Leila est un premier long-métrage fiévreux qui interroge le terrorisme en Algérie dans les années 1990.
«Abou Leila est un film sombre qui s’inscrit dans un contexte impossible, un film métaphorique avec plusieurs niveaux de lecture que j’ai essayé de faire cohabiter. D’où son côté baroque. Le scénario repose sur la relation d’amitié qui unit les deux protagonistes. D’un côté, il y a le grand frère protecteur ; de l’autre, le personnage principal d’une très grande fragilité» (Amin Sidi-Boumédiène).
Cannes 2019, Semaine de la Critique / NIFFF 2019, Sélection et Nomination au Prix du meilleur film fantastique européen


Bio Cinéaste
Né en 1982, Amin Sidi-Boumédiène obtient en 2005 son diplôme en réalisation à Paris au CLCF.
Son premier court-métrage, Demain, Alger? a été sélectionné dans de nombreux festivals à travers le monde. L’Île, son second court-métrage, a gagné le Prix du meilleur film au Festival d’Abu Dhabi. Il fait en 2014 son troisième court, Serial K., projeté aux journées Cinématographiques de Béjaia. Il vient d’achever son premier long-métrage, Abou Leila tourné en Algérie, sélectionné à la 58e Semaine de la Critique.


RENCONTRE CINéMA
En présence du cinéaste le samedi 25 janvier à 18h


Le P'tit CityClub

Petits contes sous la neige

Dès 3 ans

courts-métrages, 40 minutes, en français, 0/0 ans

D’une montagne enneigée à une mer étoilée, d’une ville tranquille à un océan agité, les héros de ces sept courts-métrages enchanteurs transportent les plus petits dans des aventures joyeuses et poétiques. L’entraide et la créativité seront au rendez-vous dans ce programme empreint d’une magie hivernale.
Dossier pédagogique
> Télécharger

LE P'tit CityClub
> Télécharger le programme jusqu'en mai

INFOS PRATIQUES
Portes: 30 minutes avant le début des projections
Tarifs: CHF 10.- par entrée / 5.- par enfant dès le deuxième enfant.
À savoir, les enfants plus jeunes de deux ans de l'âge légal indiqué peuvent assister aux séances s'ils sont accompagnés d'un représentant légal.

films du mois

Sans frapper

D’Alexe Poukine
Doc., Belgique, France, 2019, 1h25, en FRANçAIS, 16/16

Ada a dix-neuf ans. Elle accepte d'aller dîner chez un garçon qu’elle connaît. Tout va très vite, elle ne se défend pas. Son corps est meurtri, son esprit diffracté. Le récit d’Ada se mélange à ceux d’autres, tous différents et pourtant semblables. La même sale histoire, insensée et banale, vue sous différents angles…
La cinéaste Alexe Poukine met en scène avec beaucoup d’intelligence la libération de la parole et raconte l’histoire d’Ada à travers plusieurs visages, plusieurs interprètes. Une approche récompensée par le Jury de Visions du Réel, considérant Sans frapper comme le film le plus innovant de la compétition.
«Si le film mélange jeu et témoignage en une mise en abyme du récit à travers ses protagonistes, il s’agit bel et bien d’un documentaire: il documente non seulement l’histoire d’Ada, mais aussi celles des personnes qui l’incarnent et font liens avec elle» (Alexe Poukine).
«Entrelaçant les êtres et les mots, les expériences et la douleur, Sans frapper bouleverse par la sincérité qu’il parvient à manifester, avec grande force et sensibilité» (Visions du Réel).
Visions du Réel 2019, Prix du Jury / Festival dei popoli 2019, Prix du meilleur documentaire

RENCONTRE CINéMA
En présence de la cinéaste le mercredi 8 janvier à 20h. Avec Visions du Réel On Tour.

Le P'tit CityClub - Dès 6 ans

Le Voyage du prince

DÈS 6 ANS

De Jean-François Laguionie et Xavier Picard
Animation, France, 2019, 1h19, en français, 6/6

Un vieux prince échoue sur un rivage inconnu. Blessé et perdu, il est retrouvé par le jeune Tom et recueilli par ses parents, deux chercheurs contraints à l'exil... Le prince, guidé par Tom, découvre avec enthousiasme et fascination une société pourtant figée et sclérosée…
Une fable, coréalisée par l’auteur de Louise en hiver ou Le Tableau, qui raconte le voyage d’un vieux singe vieillissant découvrant une nouvelle civilisation.


LE P'tit CityClub
> Télécharger le programme jusqu'en mai
INFOS PRATIQUES
Portes: 30 minutes avant le début des projections
Tarifs: CHF 10.- par entrée / 5.- par enfant dès le deuxième enfant.
À savoir, les enfants plus jeunes de deux ans de l'âge légal indiqué peuvent assister aux séances s'ils sont accompagnés d'un représentant légal.

films du mois

Oleg

De Juris Kursietis
Fiction, Lettonie, Belgique, Lituanie, France, 2019, 1h48, v.o. s-t fr., 16/16

Oleg quitte la Lettonie pour Bruxelles, où il espère travailler contre un salaire décent. Trahi par un collègue, son expérience tourne court. Il est alors recueilli par un criminel polonais, avant de tomber sous son emprise mafieuse.
Pour son deuxième long-métrage, après Modris en 2014, le cinéaste letton Juris Kursietis signe une chronique sociale hyperréaliste, à la fois glaçante et révoltante. Impressionnant.
«Politique et direct, le drame de Juris Kursietis se joue habilement de l'apparente modestie de sa forme pour délivrer un coup de poing déchirant sur les conditions de vie des travailleurs détachés et l'attitude prédatrice de l'Europe» (Ecran Large).
«Le sombre réalisme d'Oleg a ainsi des allures de conte moderne, de récit politique offensif, de manifeste pour le respect de l'altérité» (Positif).
Cannes 2019, Quinzaine des Réalisateurs


Le P'tit CityClub

Paddy, la petite souris

Dès 3 ans

De Linda Hambäck
Animation, Suède, 2018, 1h01, en français, 0/0 ans

Tous les animaux de la forêt parlent du temps où rôdait la renarde. Heureusement, voici bien longtemps qu’elle n’a pas été vue. Pourtant, quand le commissaire Gordon est appelé pour un vol de noisettes, il suspecte à nouveau l’animal tant redouté. Pour démasquer la voleuse, il aura bien besoin de Paddy, la petite souris au flair particulièrement aiguisé… Une histoire d’amitié et de tolérance qui invite à voir au-delà des apparences, de la peur et des préjugés.
Dossier pédagogique
> Télécharger

LE P'tit CityClub
> Télécharger le programme jusqu'en mai

INFOS PRATIQUES
Portes: 30 minutes avant le début des projections
Tarifs: CHF 10.- par entrée / 5.- par enfant dès le deuxième enfant.
À savoir, les enfants plus jeunes de deux ans de l'âge légal indiqué peuvent assister aux séances s'ils sont accompagnés d'un représentant légal.

Rencontre cinéma

Sans frapper, en présence d'Alexe Poukine

La même histoire, insensée et banale... La cinéaste et scénariste Alexe Poukine raconte dans Sans frapper le récit d’Ada, 19 ans. Un documentaire sur la libération de la parole, récompensé par le Prix du film le plus innovant de la compétition à Visions du Réel. À découvrir en présence de la cinéaste lors d’une soirée spéciale organisée en collaboration avec le festival nyonnais.

À PROPOS DU FILM
C’est en 2013, à la fin d'une projection de son premier film qu’Alexe Poukine rencontre Ada: une femme de son âge qui lui relate une histoire advenue neuf ans auparavant, dont elle ne sait que faire. Habitée désormais par ce récit et ses implications, la cinéaste se confronte à la discrépance entre ses a priori sur le viol et le constat que nombre de ses proches ont subi une expérience similaire. Il s’agit dès lors de trouver une forme pouvant incarner et faire émerger la parole, ainsi que questionner et investiguer la nature humaine dans ses sombres recoins, de part et d’autre. Le récit d’Ada se mélange à ceux d’autres, tous différents et pourtant semblables. La même histoire vue sous différents angles.
texte en plus

À L'AFFICHE TOUT JANVIER
> Toutes les séances

INFOS PRATIQUES
Portes: 19h30, Projection suivie d'une discussion: 20h
Tarifs: 15.- (plein) / 12.- (réduit) / 10.- (membres)


Ciné-seniors

Pavarotti

De Ron Howard
Doc., Etats-Unis, GB, 2019, 1h54, v.o. s-t fr., 6/10

Le cinéaste Ron Howard retrace l’incroyable vie et la carrière de Luciano Pavarotti, le «Tenor du peuple», en s’appuyant sur des archives rares et inédites ainsi que de nombreux témoignages. Artiste hors-norme, bouleversant et hors-catégorie, Luciano Pavarotti aura aussi été une personnalité à la générosité exceptionnelle, se battant autant pour faire découvrir l’Opéra au monde entier que pour soutenir des causes chères à son cœur. Son charisme irradie ce film-hommage exceptionnel.

Ciné-seniors
Un à deux vendredis après-midi par mois, une séance spéciale, ouverte à toutes et à tous, organisée pour les seniors avec Pro Senectute Vaud.
INFOS PRATIQUES
Portes: 14h, Projection: 14h30
Tarif des séances Ciné-seniors: 10.- (collation comprise)

Le P'tit CityClub - Dès 3 ans

Pat et Mat en hiver

Courts-métrages, 40’, en français, 0/0

Le retour de nos deux héros complètement givrés! Un épais manteau de neige s’est abattu sur les maisons de Pat et Mat. Les deux inséparables copains vont devoir une nouvelle fois redoubler d’inventivité pour affronter le froid et la neige. Des gags et des péripéties en avalanche dans ce nouveau programme joyeusement absurde de cinq courts-métrages. Un vrai bonheur de les voir évoluer dans cet environnement hivernal, si propice au jeu et aux surprises.

CINÉ-CONCERT
À découvrir avec un accompagnement au piano du musicien et compositeur Cyrille Aufaure, actif notamment dans la musique de films pour enfants, le dimanche 19 janvier à 11h.

DOSSIER Pédagogique
> Télécharger le dossier pédagogique de Pat et Mat en hiver

LE P'tit CityClub
> Télécharger le programme jusqu'en mai
INFOS PRATIQUES
Portes: 30 minutes avant le début des projections
Tarifs: CHF 10.- par entrée / 5.- par enfant dès le deuxième enfant.


Film et concert

"Zéro de conduite": Puts Marie en concert

Une plongée à la fois dans l’univers joyeusement transgressif du groupe Puts Marie, lors d’un concert sur mesure, et dans l’underground musical des années 1980 à Leningrad avec le film Leto de Kirill Serebrennikov.

21h: Puts Marie (CH) en concert – musique improvisée
Puts Marie est un groupe biennois, fort d’une liberté artistique épatante et doté d’un chanteur au charisme renversant, qui fait rencontrer l’impertinence d’un Beastie Boys, la nonchalance d’un Tom Waits et la grâce d’un Glenn Gould... D’une érudition instrumentale remarquable, ils naviguent d’ordinaire en eaux troubles, balançant tour à tour grosses guitares saturées, refrains pop lancinants, élans romantiques, couplets rappés, et savent se jouer des codes stylistiques avec un talent prestidigitateur. Nous faisons partie de leurs nombreux fans de par le monde et rêvions de les recevoir dans notre cosy CityClub dans une version un rien apaisée. «Ok, on fait, on en a envie», ont-ils répondu à notre sollicitation, avec en ligne de mire pour ce concert inédit une part belle à l’improvisation.

Précédé à 18h30 du film Leto de Kirill Serebrennikov
(Fiction, Russie, France, 2018, 2h06, v.o. s-t fr., 12/16) – Leningrad. Un été du début des années 1980. En amont de la Perestroïka, les disques de Lou Reed et de David Bowie s'échangent en contrebande, et une scène rock émerge. Mike et sa femme, la belle Natacha, rencontrent le jeune Viktor Tsoï. Entourés d’une nouvelle génération de musiciens, ils vont changer le cours du rock’n’roll en Union Soviétique…
Le cinéaste russe Kirill Serebrennikov réalise une comédie musicale rock en noir et blanc «superbement baroque et inventive» (Télérama): une ode à la liberté et à la création, sélectionnée et primée à Cannes. «Une vibration continue qui nous aura subjugués comme un chant astral et enivrant, nimbé d’une mélancolie de combat» (Cahiers du cinéma).

LIEN
> Le site de Puts Marie

INFOS PRATIQUES
Portes: 18h, Film: 18h30, Concert: 21h
Tarifs: 25.- (plein) / 20.- (étudiants, membres, avs, ai, ac, ri, carteculture)
Petite restauration sur place

Ciné-seniors

Hors normes

De Eric Toledano et Olivier Nakache
Avec Vincent Cassel, Reda Kateb
Fiction, France, 2019, 1h55, en français, 12/12

Bruno et Malik vivent depuis vingt ans dans un monde à part, celui des enfants et adolescents autistes. Au sein de leurs deux associations respectives, ils forment des jeunes issus des quartiers difficiles pour encadrer ces cas qualifiés "d'hyper complexes". Une alliance hors du commun pour des personnalités hors normes.
«Hors normes, une comédie dramatique qui illumine l'autisme, déploie quantité de personnages et de problématiques singulières qui enrichissent cette chronique sociale aux ramifications complexes. Brillant» (RTS).

Ciné-seniors
Un à deux vendredis après-midi par mois, une séance spéciale, ouverte à toutes et à tous, organisée pour les seniors avec Pro Senectute Vaud.
INFOS PRATIQUES
Portes: 14h, Projection: 14h30
Tarif des séances Ciné-seniors: 10.- (collation comprise)

Rencontre cinéma

Abou Leila, en présence du cinéaste

Deux amis dans le désert algérien en quête d’un terroriste: sélectionné à Cannes et au NIFFF, Abou Leila d’Amin Sidi-Boumédiène est un film fiévreux et métaphorique, où rêves et hallucinations se confondent. À découvrir en présence du cinéaste.

À l’affiche EN JANVIER
> Toutes les projections
INFOS PRATIQUES
Portes: 17h30, Projection suivie d'une discussion: 18h
Tarifs: 15.- (plein) / 12.- (réduit) / 10.- (membres)


Films et discussions

Réalités suisses: l’image des personnes âgées dans les médias

Le CityClub participe au cycle «Réalités Suisses» qui, depuis 2003, dévoile, autour d’une thématique, des films, photographies et documents sonores suisses uniques sauvés grâce au travail de Memoriav. Ce jeudi 30 janvier, il sera question de l’histoire de la vieillesse en Suisse au 20e et 21e siècle. Une soirée de projections et de discussions qui fera découvrir des perles issues du patrimoine audiovisuel suisse, pour remonter le cours du temps avec nostalgie et émotion.

LA soirée
Deux spécialistes, Delphine Roulet Schwab (Prof. ordinaire à l’HES La Source) et Olivier Taramarcaz (coordinateur romand formation et culture de Pro Senectute), commenteront des extraits historiques issus de différentes archives suisses. Ils discuteront de l’évolution de la pauvreté chez les personnes âgées en Suisse depuis l’introduction de l’AVS, de l’image de la vieillesse dans les médias et dans la perception sociale, des soins apportés aux personnes âgées et comment nous faisons face à la fugacité de notre existence et à la mort. Réalités suisses montre de quelle manière notre perception de la vieillesse a changé au cours du siècle dernier et jusqu’à nos jours.
En collaboration avec Memoriav et MyHappyEnd

Réalités Suisses
> Toutes les informations sur le cycle
INFOS PRATIQUES
Portes: 19h30, Projections et discussions: 20h
Tarifs: 15.- (plein) / 12.- (réduit) / 10.- (membres)
août 2020      
LMMJVSD
1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31
À lʼaffiche Films du mois Événements Le P'tit CityClub Ciné-seniors Billetterie Le bar LʼAssociation Location Soutiens Presse Lʼéquipe Infos pratiques Archives Home


Sʼinscrire aux newsletters





calendrier