2 janvier


Le P'tit CityClub

15h

Yuku et la fleur de l'Himalaya

DÈS 4 ANS

De Rémi Durin et Arnaud Demuynck
Avec les voix d'Arno et d'Agnès Jaoui
Animation, 2022, Suisse, France, Belgique, 1h02, en français, 0/6 ans

En haut des plus hautes montagnes de la Terre vit une plante qui se nourrit de la plus parfaite lumière du soleil...: la fleur de l’Himalaya. Yuku, une jeune souris qui vit dans les sous-sols d’un château, part à la recherche de cette fleur à la lumière éternelle pour l’offrir à sa grand-mère qui devra bientôt partir avec la petite taupe aveugle dans les méandres de la Terre. Mais pour réussir, il y a un long voyage semé d’embûches à parcourir. Il faut traverser le terrible domaine des rats d’égouts, la prairie aux corbeaux, cruels et voraces, la forêt enchantée où l’on se perd et, surtout, le petit pont de la peur gardé par le loup! Mais sur le chemin, grâce à sa musique et à ses chansons, Yuku va se faire beaucoup d’amis. Ne sont-ils pas le bien le plus précieux pour réussir l’aventure de la vie?
Un film musical avec son lot de personnages drôles et attendrissants qui met au premier plan le ukulélé – la petite guitare hawaïenne dont joue à merveille Yuku pour se sortir de toutes les situations – et les énigmes!
«Un superbe conte initiatique et musical, qui évoque avec douceur, sensibilité et une pointe d’humour la perte d’un être cher.» (Télérama).


CAHIER D'ACTIVITÉS
> Télécharger le cahier d'activités

SÉANCE RELAX
Mercredi 4 janvier à 15h
Les séances «Relax» offrent un cadre bienveillant et rassurant aux familles avec un enfant en situation de handicap: ouvertes à toutes et à tous, encadrées par des personnes compétentes, elles donnent la possibilité aux enfants de s'exprimer, d’entrer et de sortir de la salle à tout moment, de se manifester, avec un respect pour chacun et chacune.

LE P'TIT CITYCLUB
> Le programme de septembre à décembre (pdf)

INFOS PRATIQUES
Portes: 30 minutes avant le début des projections
Tarifs: CHF 10.- par entrée / 5.- par enfant dès le deuxième enfant.


films du mois

18h

Unrueh

De Cyril Schäublin
Avec Clara Gostynski, Alexei Evstratov, Monika Stalder
Fiction, Suisse, 2022, 1h33, v.o. s-t fr., 6/12

«L’indépendance de pensée et d’expression que je rencontrais dans le Jura suisse répondait bien mieux à mes sentiments; et après avoir passé quelques semaines chez les horlogers, mes opinions sur le socialisme étaient fixées: j’étais anarchiste» (Pyotr Kropotkine).
1870 à Saint-Imier. Joséphine, jeune ouvrière, fabrique la pièce maîtresse de l’horloge mécanique: le balancier. Exposée à de nouvelles façons d'organiser l'argent, le temps et le travail, elle s'engage dans le mouvement local des horlogers anarchistes, où elle rencontre le voyageur russe Pyotr Kropotkine, géographe, cartographe et théoricien du communisme libertaire…
Descendant d’une famille d'ouvrières horlogères, le cinéaste zurichois Cyril Schäublin plonge dans son passé et explore les liens entre histoire suisse et anarchisme. Il signe ici son second long-métrage, sélectionné dans de nombreux festivals et lauréat à Berlin du Prix de la meilleure réalisation dans la sélection Encounters, section qui récompense les films audacieux et innovants d'un point de vue esthétique et narratif. Une œuvre inclassable, à la beauté et l’intelligence rare.
« Une fable remarquable et étonnante sur le capitalisme. » (Le Monde)
«Avec un calme étrange et troublant, Unrueh plonge le spectateur dans une période de l'histoire où les idéaux de collectivité et d'anarchisme affrontent les pouvoirs envahissants du capitalisme. Après ses débuts avec Dene wos guet geit, Cyril Schäublin continue à développer son style: avec un soin extrême de la composition, il intercale des plans larges et des très gros plans qui lui sont typiques et qui également célèbrent l'artisanat. Sa position politique claire montre aussi, par le biais de la distanciation et de l'ironie, à quel point son sujet est actuel et universel.» (Jury de la section Encounters, Berlinale 2022)
«Comment traduire efficacement le surréalisme qui rend Unrueh si unique? C’est une comédie rêveuse et absurde située dans un village découpé par des décrets absurdes en quatre fuseaux horaires. Mais sous la lisse surface des politesses, Cyril Schaüblin montre que toutes les petites mains du village s’agitent en cadence. À force de gros plans sur des mécanismes horlogers, il bâtit alors le plus curieux des comptes à rebours. Si les personnages d'Unrueh semblent parfois construire une bombe ou une machine à voyager dans le futur, Cyril Schaüblin a donné naissance à un film au charme inclassable.» (Le Polyester)
«Unrueh… il suffirait d’échanger les deux dernières lettres du mot pour passer de la signification en allemand de "balancier" à "désordre", "agitation". C’est dans cette ambivalence sémantique que le réalisateur zurichois construit, tel un horloger, son film à double mécanique. Cyril Schäublin expose avec précision et foultitudes de détails comment fonctionne une montre mécanique. Cette déconstruction de mécanique horlogère adossée à celle de la mécanique du capitalisme industriel produit une œuvre singulière, d’une grande finesse et de toute beauté.» (J:mag)

Rencontre cinéma
Vendredi 2 décembre à 20h en présence du cinéaste
> Toutes les infos


films du mois

20h

Falcon Lake

De Charlotte Le Bon
Fiction, France, Canada, 2022, 1h41, en français québécois avec s-t fr., 16/16

Bastien, 13 ans, et Chloé, 16 ans, enfants de parents amis, passent leurs vacances d'été dans une cabane au bord d'un lac au Québec. On raconte qu’un enfant y serait mort noyé et qu’il hanterait désormais les lieux. Malgré la différence d'âge qui les sépare, les deux jeunes vont nouer des liens singuliers…
Après un court-métrage remarqué, l'actrice et cinéaste québécoise raconte dans son premier long une histoire d’amour et de fantômes. Un récit initiatique et poétique, aux tonalités fantastiques, sélectionné notamment à la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes.
«Rarement la soif et la peur de vivre, les sentiments confus et les penchants morbides de cet âge ont été aussi bien incarnés – chapeau à Sarah Montpetit et Joseph Engel, déjà formidable chez Louis Garrel.» (L’Obs)
«La beauté de Falcon Lake tient beaucoup à l’effort de rester coûte que coûte du côté de cette indécision, quitte à se moquer de la logique et du rationnel, et sans pour autant surjouer l’hésitation classique entre fantastique et réalisme (autre frontière naturellement brouillée ici).» (Cahiers du Cinéma)
«Falcon Lake, premier long-métrage de la comédienne Charlotte Le Bon, impressionne par son ambiance et sa maîtrise.» (Le Parisien)
«Une douce rêverie mélancolique, qui commence comme un tendre teen movie avant de s'envoler vers une poésie d'une infinie délicatesse. Une des plus belles surprises de 2022.» (Écran Large)

février 2023      
LMMJVSD
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28
À lʼaffiche Films du mois Événements Le P'tit CityClub Ciné-seniors Billetterie Le bar LʼAssociation Location Soutiens Presse Lʼéquipe Infos pratiques Archives Home


Sʼinscrire aux newsletters





calendrier