4 février


Le P'tit CityClub

11h

Monsieur Bout-de-Bois

DÈS 3 ANS

De Jeroen Jaspert et Daniel Snaddon
Animation, Grande-Bretagne, 2015, 26’, précédé de quatre courts-métrages (21’), en français, 0/6 ans

Monsieur Bout-de-Bois mène une vie paisible dans son arbre avec Madame Bout-de-Bois et leurs trois enfants. Un matin, lors d’un footing, un chien le prend pour un simple bâton, l’attrape et l’emporte avec lui. Ce n’est que le début pour ce pauvre Monsieur Bout-de-Bois, qui passera de main en main et vivra toute une série de mésaventures, bien loin de chez lui… Il va tout tenter pour retrouver les siens.
Monsieur Bout-de-Bois est une adaptation de l’album jeunesse Stickman de Julia Donaldson et Axel Scheffler, autrice et auteur notamment de Gruffalo et de La Sorcière dans les airs. Très fidèle au livre, le film est un conte moderne poignant et prenant, qui aidera les enfants à apprendre à surmonter les épreuves et à faire face au monde extérieur. En première partie, quatre autres courts-métrages sont proposés: Le petit oiseau et les abeilles (4’) et Le petit oiseau et la chenille (4’) de la cinéaste suisse Lena von Döhren, Pas à pas (8’), l’histoire d’une petite botte qui s’égare, et Rainboy (5’), qui met en scène un petit garçon qui plante des gouttes pour récolter des nuages.
SÉANCE RELAX
Dimanche 11 février à 15h
Les séances «Relax» offrent un cadre bienveillant et rassurant aux familles avec un enfant en situation de handicap: ouvertes à toutes et à tous, encadrées par des personnes compétentes, elles donnent la possibilité aux enfants de s'exprimer, d’entrer et de sortir de la salle à tout moment, de se manifester, avec un respect pour chacun et chacune.

LE P'TIT CITYCLUB
> Le programme de janvier à mai 2024

INFOS PRATIQUES
Portes: 30 minutes avant le début des projections
Tarifs: CHF 10.- par entrée / 5.- par enfant dès le deuxième enfant


Le P'tit CityClub

14h

Mon Ami Robot

DÈS 6 ANS

De Pablo Berger
Animation, Espagne, France, 2023, 1h42, sans dialogue, 6/6 ANS

Dog vit à Manhattan. Un jour, pour échapper à la solitude, il décide de fabriquer un robot. Ils deviennent alors les meilleurs amis du monde! Inséparables, ils profitent des joies de New York et décident par une belle journée d’été d’aller à la plage. Mais après la baignade, Robot est tout rouillé et complètement paralysé. Dog ne sait pas quoi faire et doit se résoudre à l’abandonner… Alors que les saisons passent, Dog essaie de trouver de nouveaux amis, tandis que Robot n’a d’autre choix que de rêver. Se reverront-ils un jour?
Le cinéaste espagnol, à qui l’on doit notamment Blancanieves, réalise un film poétique et touchant sur l’amitié, son importance et sa fragilité. Empli d’émotions, de fantaisie et de musique, Mon Ami Robot, primé au festival d’Annecy, est aussi un hommage rendu par le cinéaste à la ville de New York.
SÉANCE RELAX
Mercredi 21 février à 15h
Les séances «Relax» offrent un cadre bienveillant et rassurant aux familles avec un enfant en situation de handicap: ouvertes à toutes et à tous, encadrées par des personnes compétentes, elles donnent la possibilité aux enfants de s'exprimer, d’entrer et de sortir de la salle à tout moment, de se manifester, avec un respect pour chacun et chacune.

Partenariat
La sortie du film Mon Ami Robot est proposée en partenariat avec l’Espace des inventions à Lausanne, qui consacre sa nouvelle exposition interactive aux robots (exposition «Robot», à voir du 6 décembre 2023 au 30 novembre 2024).
À cette occasion, des ateliers de découverte scientifique en lien avec le film et avec l’exposition seront proposés à l’Espace des inventions. Ils auront lieu le mercredi 14 et le samedi 17 février dans l’après-midi, ainsi que le dimanche 18 février durant la matinée (sans inscription).
Par ailleurs, sur présentation d’un ticket de cinéma de l’une des séances de Mon ami Robot, l’entrée à l’exposition à l’Espace des inventions est à 5.-. Inversement, le ticket d’entrée de l’exposition permet aussi de bénéficier au CityClub du tarif à 5.- pour une séance à choix de Mon ami Robot.
Toutes les informations sur l’exposition à retrouver sur www.espace-des-inventions.ch.

LE P'TIT CITYCLUB
> Le programme de janvier à mai 2024

INFOS PRATIQUES
Portes: 30 minutes avant le début des projections
Tarifs: CHF 10.- par entrée / 5.- par enfant dès le deuxième enfant


films du mois

16h

Le Vent qui siffle dans les grues

De Jeanne Waltz
Fiction, Portugal, Suisse, 2023, 1h33, v.o. s-t fr., 16/16

Algarve, début des années 1990. Restée seule après le décès de sa grand-mère, Milene Leandro, 27 ans, se réfugie dans l’ancienne usine familiale, où vivent désormais les Mata, une famille capverdienne. Elle y fait la rencontre d’Antonino. En dépit de leurs différences, une idylle naît entre les deux. Mais pour la famille Leandro, riches notables de la région, une telle relation est inconcevable. Ils décident de prendre en main la vie de Milene…

En lice pour le principal prix aux Journées de Soleure, Le Vent qui siffle dans les grues est le troisième long-métrage de Jeanne Waltz, cinéaste suisse installée en Portugal. Après son film Pas douce, lauréat du Quartz du meilleur scénario aux Prix du cinéma suisse en 2008, elle adapte le roman éponyme de Lídia Jorge et réalise un drame romantique sur fond de l’histoire récente du Portugal, porté par la performance impressionnante de l’actrice Rita Cabaço.

Rencontre cinéma
Jeudi 15 février à 20h en présence de la cinéaste
> Toutes les informations


films du mois

18h

The Breaking Ice

(UN HIVER À YANJI)
D'Anthony Chen
Fiction, Chine, 2023, 1h37, v.o. s-t fr., 16/16

C’est l’hiver à Yanji, une ville au nord de la Chine, à la frontière de la Corée. Venu de Shanghai pour un mariage, Haofeng s’y sent un peu perdu. Par hasard, il rencontre Nana, une jeune guide touristique. Elle lui présente Xiao, un ami cuisinier. Les trois se lient rapidement d’amitié après une première soirée festive. Leurs virées dans les bars et les paysages enneigés créent entre eux une véritable intimité et quête de sens.

Anthony Chen, cinéaste singapourien à qui l’on doit notamment Ilo Ilo (projeté au CityClub), s’intéresse à nouveau à la jeunesse chinoise d’aujourd’hui, dépeignant sa soif de liberté. Sélectionné à Cannes dans la section Un Certain Regard, Un Hiver à Yanji est un film comme une ode à la génération Z, dont les ambitions et aspirations se situent bien au-delà du travail et des normes sociales.
«Un film éblouissant, remarquablement dirigé et mis en images, qui offre un regard inédit sur une Chine provinciale moderne méconnue.» (Le Parisien)
«Un hiver à Yanji est un récit initiatique d’une très grande beauté où les personnages convoquent le spectateur à donner un sens à son existence et à savoir faire les choix qui s’imposent.» (aVoir-aLire)


films du mois

20h

Making of, le monde merveilleux du cinéma

De Cédric Kahn
Fiction, France, 2023, 1h54, en français, 16/16

Simon, réalisateur aguerri, débute le tournage d’un film racontant le combat d’ouvriers pour sauver leur usine. Entre les magouilles de son producteur, des acteurs incontrôlables et des techniciens à cran, il est vite dépassé par les événements. Abandonné par ses financiers, Simon doit affronter un conflit social avec sa propre équipe. Dans ce tournage infernal, son seul allié est le jeune figurant à qui il a confié la réalisation du making of.

Aussi drôles qu’émouvants, Denis Podalydès, Jonathan Cohen et Souheila Yacoub brillent dans cette comédie sociale signée Cédric Kahn, qui décortique avec habileté les coulisses du septième art, entre stress ambiant, esprit d’équipe, ambitions artistiques, volonté d’engagement et nécessités financières.
«Comme Truffaut dans La Nuit américaine, Cedric Kahn paraît croire que la réussite d’un film tient toujours d’un miracle. C’est ce qu’enregistre son film: la conspiration acharnée des forces adverses et soudain l’éclaircie d’une résolution. Le film réussit à nous faire désirer son miracle.» (Les Inrockuptibles)
«L’argument de Making of est tout d’abord l’enregistrement d’une réalité, invisibilisée par les apprêts du jeu et de la recomposition. Comme toute œuvre consacrée au tournage d’un film, Making of met en scène les coulisses, l’arrière-cuisine où circulent les tensions, les rivalités, les problèmes de fric et les crises de nerfs ou de couple.» (Positif)
Cédric Kahn à propos de son film: «Cela faisait très longtemps que je voulais parler de cinéma. C’est un milieu que j’ai eu l’occasion et le temps d’observer et j’y observe des choses, des situations un peu folles qui se produisent au nom de la création. Ça a d’ailleurs commencé très tôt, dès que j’étais stagiaire. Et ce que je pensais quand j’avais 20 ans, je le pense toujours: ce sont toujours les mêmes choses qui me heurtent et qui m’émerveillent. En ce sens, Making of est un projet ancien, car cela faisait longtemps que je voulais donner ma version de ce milieu. Ce n’est pas un film sur le cinéma en tant qu’objet d’art ou de fantasme mais sur le cinéma en tant que travail. Cette distinction est très importante pour moi. Et beaucoup de choses que je raconte dans ce film pourraient sûrement se transposer ailleurs. Le cinéma est un microcosme social comme un autre et les rapports de classe qui s’y exercent, y sont similaires.»

mars 2024      
LMMJVSD
1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
À lʼaffiche Films du mois Événements Le P'tit CityClub Ciné-seniors Billetterie Le bar LʼAssociation Location Soutiens Presse Lʼéquipe Infos pratiques Archives Home


Sʼinscrire aux newsletters





calendrier