5 mai


Le P'tit CityClub

15h

Concert: Gainsbourg for Kids

DÈS 6 ANS

Un concert pour les enfants, avec des pépites connues et moins connues puisées dans le monumental répertoire de Serge Gainsbourg!

Si l'on se souvient parfois mieux de «Gainsbarre» et de ses comportements provocateurs, Serge Gainsbourg fut avant tout un homme sensible aux multiples facettes: amateur de poésie, pianiste virtuose, grand mélomane, peintre à ses heures, acteur et réalisateur. C’est grâce à la chanson que le grand public l’a connu, en auteur-compositeur et interprète de génie qu’il était, avec ses textes inspirés, ses accords complexes de jazz, ses subtilités harmoniques empruntées aux compositeurs classiques, sa façon de faire concorder avec élégance les mots avec la rythmique et de conjuguer légèreté pop et richesse des thèmes abordés. Alors «Gainsbourg for Kids», vraiment? Oui! Avec un répertoire savamment choisi et magnifique! Car Serge Gainsbourg fut à l’image de «Ce petit garçon nommé Charlie», chanson qu’il avait composée pour la version française du dessin animé Charlie Brown. Il avait aussi en lui une grande part d’enfance, le goût des calembours, des sonorités ludiques, des blagues, et surtout des «Shebam! Pow! Blop! Wizz!». Un spectacle musical jeune public et familial présenté par le Mur du Songe, joué par Ben Ricour, François Guernier et Cheveux et mis en scène par Olivier Prou.

LE P'TIT CITYCLUB
> Le programme de janvier à mai 2024

INFOS PRATIQUES
Portes: 30 minutes avant le début du concert.
Durée: environ 1h20.
Tarif unique: 15.- par entrée.


films du mois

18h30

La Vénus d'Argent

D'HÉLÉNA KLOTZ
Fiction, France, 2023, 1h35, en français, 16/16

Jeanne a 24 ans. Elle vit en banlieue avec son père gendarme, son petit frère et sa jeune sœur. Elle fait le pari de réussir sa vie dans le monde de la finance. Pas pour la gloire ou le luxe, mais parce que c’est le seul moyen qu’elle ait trouvé pour gagner sa liberté...

Après L’Âge atomique, la cinéaste française signe ici son second long-métrage et propose un récit d’ascension sociale fort, empruntant au thriller. Claire Pommet, connue en tant que chanteuse sous le nom de Pomme, incarne Jeanne, héroïne contemporaine, et livre une performance impressionnante pour son premier rôle au cinéma.

«Récit d'émancipation entre deux mondes d'hommes, ce beau film trouve son originalité dans une forme de romantisation de l'argent peu vue à l'écran. On ne peut que se laisser envoûter par son esthétique soignée, qui donne à chaque plan son éclat céleste.» (Marie Claire)

«Par un langage visuel fort - la musique, la lumière, la réalisation -, des composantes narratives habilement structurées - les glissements subtils d’un monde à l’autre -, la réalisatrice Héléna Klotz s’extrait des chausse-trappes de son sujet, en donnant à ce film d’apprentissage et d’émancipation sociale un genre, celui d’un film noir contemporain, élégant et convaincant, tout en tension paranoïaque et atmosphère sophistiquée.» (Le Dauphiné Libéré)

«Claire Pommet est une révélation dans ce film rondement mené par Héléna Klotz, tant dans la mise en scène qu’à l’écriture.» (Les Fiches du Cinéma)

rencontre
Vendredi 26 avril à 20h30, en présence de la cinéaste
> Toutes les informations


films du mois

20h30

Notre Monde

De Luàna Bajrami
Fiction, Kosovo, France, 2023, 1h34, v.o. s-t fr., 16/16

Kosovo, 2007. Zoé et Volta quittent leur village reculé pour intégrer l’université de Pristina. À la veille de l’indépendance, entre tensions politiques et sociales, les deux jeunes femmes se confrontent au tumulte d’un pays en quête d’identité dont la jeunesse est laissée pour compte…

Réalisé par l'actrice et réalisatrice franco-kosovare Luàna Bajrami, Notre Monde brosse le portrait de la jeunesse kosovare d'après-guerre, tiraillée entre tradition et mondialisation, douleur et résilience. Un film notamment présenté à la Mostra de Venise.

«La cinéaste filme une génération sacrifiée, le rien sans artifices et l’heure des choix: Zoé fait le sien, Volta la juge. La mise en scène où tout était jusqu’alors vu du point de vue des deux filles sépare alors les (incroyables) actrices. L’image a du grain, le film, du caractère.» (L'Obs)

«Deux jeunes filles et leurs illusions perdues dans un Kosovo en miettes. Un second long métrage puissant, par l’actrice et réalisatrice franco-kosovare Luàna Bajrami.» (Télérama)

«Un long-métrage très juste, porté par le jeu lumineux de ses jeunes actrices.» (Le Parisien)

«Le film a cette qualité de faire régner à l’intérieur de sa fiction le sentiment d’une fuite permanente, qui confère à l’ensemble un halo fantomatique, fané comme un vieux souvenir.» (Les Inrockuptibles)

rencontre
Mardi 30 avril à 20h, projection en présence de la cinéaste
> Toutes les informations

mai 2024      
LMMJVSD
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31
À lʼaffiche Films du mois Événements Le P'tit CityClub Ciné-seniors Billetterie Le bar LʼAssociation Location Soutiens Presse Lʼéquipe Infos pratiques Archives Home


Sʼinscrire aux newsletters





calendrier