25 février


Le P'tit CityClub

11h
15h

Ciné-concert: Lumina

DÈS 3 ANS / COMPLET

Mené par Touma Guittet et Richard Pesenti, le ciné-concert Lumina aborde avec douceur le thème de la lumière. Les deux musiciens mettent en musique des courts-métrages, venant principalement d’Europe de l’Est, inspirés de mythes et de contes traditionnels. Un rendez-vous cinématographique et musical pour toute la famille!

Le ciné-concert réunit, à l’écran, cinq courts-métrages qui explorent la thématique et la symbolique de la lumière. De l’histoire d’un petit garçon qui sort dans la nuit étoilée à celle d’animaux qui se préparent à l’arrivée de l’hiver, les films abordent avec sensibilité les thèmes de l’obscurité et de la nuit, de la nature et de sa faune et de la découverte du monde. Sur scène, Touma Guittet et Richard Pesenti accompagnent les films et proposent une bande-son aux accents post-rock, folk et électro-acoustiques. Des atmosphères joyeuses ou poétiques, des gimmicks, des ritournelles réalisées à partir de clavier, ukulélé, trompette, maracas et samples électroniques: pour chaque film, le duo crée une ambiance particulière. Un ciné-concert magique et délicat pour s’émerveiller, s’étonner, rêver et réfléchir.

Les films projetés
Petite flamme de Vladislav Bayramgulov (Russie, 2018, 9')
C’est l’hiver. Un petit garçon se réchauffe au coin du feu quand un souffle glacé éteint les braises! Il sort dans la nuit étoilée à la recherche d’une petite flamme pour éclairer et réchauffer sa maison. Effrayé par le ciel et la forêt si sombres, il est secouru par un jeune renard aventurier...


Les Fruits des nuages de Kateřina Karhánková (République tchèque, 2017, 11')
Au cœur d’une sombre forêt, vivent sept petits êtres inoffensifs, gourmands et très, très mignons. Ils habitent une clairière qu’ils ne quittent jamais, car les grands bois qui les entourent leur donnent les chocottes. Un des curieux surmonte sa peur et ose s’aventurer là où personne n’a jamais été avant lui.


Le Raton laveur et la lampe de poche de Hanna Kim (États-Unis, 2018, 4')
Une nuit au cœur de la forêt, un raton laveur rencontre une drôle de créature. Un peu magique, un peu effrayante, mais de si bonne compagnie... Quelle belle nuit il va passer avec son amie la lampe torche!


L’Arbre de Noël de Hermína Týrlová (République tchèque, 1968, 8')
Une famille se met en quête d’un sapin pour fêter Noël mais il s’échappe et décide d’offrir son feuillage aux animaux pour les réchauffer. Il finira par se rendre quand même chez la petite famille pour qu’ils puissent avoir leur arbre de Noël.


L’Hiver est arrivé de Vassiliy Schlyhkov (Russie, 2012, 6')
Une élégante renarde vole à l’automne ses jolies couleurs: l’hiver est arrivé. Les animaux s’endorment ou s’emmitouflent et une petite fille se blottit dans ses couvertures.


Dossier pédagogique

LE P'TIT CITYCLUB
> Le programme de janvier à mai 2024

INFOS PRATIQUES
Portes: 30 minutes avant le début des représentations.
Durée du ciné-concert: environ 45 minutes.
Tarif unique: 12.- par entrée.
Séances complètes.


films du mois

18h30

The Breaking Ice

(UN HIVER À YANJI)
D'Anthony Chen
Fiction, Chine, 2023, 1h37, v.o. s-t fr., 16/16

C’est l’hiver à Yanji, une ville au nord de la Chine, à la frontière de la Corée. Venu de Shanghai pour un mariage, Haofeng s’y sent un peu perdu. Par hasard, il rencontre Nana, une jeune guide touristique. Elle lui présente Xiao, un ami cuisinier. Les trois se lient rapidement d’amitié après une première soirée festive. Leurs virées dans les bars et les paysages enneigés créent entre eux une véritable intimité et quête de sens.

Anthony Chen, cinéaste singapourien à qui l’on doit notamment Ilo Ilo (projeté au CityClub), s’intéresse à nouveau à la jeunesse chinoise d’aujourd’hui, dépeignant sa soif de liberté. Sélectionné à Cannes dans la section Un Certain Regard, Un Hiver à Yanji est un film comme une ode à la génération Z, dont les ambitions et aspirations se situent bien au-delà du travail et des normes sociales.
«Un film éblouissant, remarquablement dirigé et mis en images, qui offre un regard inédit sur une Chine provinciale moderne méconnue.» (Le Parisien)
«Un hiver à Yanji est un récit initiatique d’une très grande beauté où les personnages convoquent le spectateur à donner un sens à son existence et à savoir faire les choix qui s’imposent.» (aVoir-aLire)


films du mois

20h15

La Bête

De Bertrand Bonello
Fiction, France, Canada, 2023, 2h26, en français et anglais avec s-t fr., 14/16

Dans un futur proche où règne l’intelligence artificielle, les émotions humaines sont devenues une menace. Pour s'en débarrasser, Gabrielle doit purifier son ADN en replongeant dans ses vies antérieures. Elle y retrouve Louis, son grand amour. Mais une peur l'envahit, avec le pressentiment qu'une catastrophe se prépare…

Pour son nouveau film, présenté en compétition à la dernière Mostra de Venise, le réalisateur de L’Apollonide. Souvenirs de la maison close (2011) et de Zombi Child (2019) adapte librement la nouvelle d’Henry James, La Bête dans la jungle. Il réalise un film fascinant et singulier, remarquablement interprété par Léa Seydoux et George MacKay.
«Un flamboyant mélodrame aux airs futuristes où une grande histoire d'amour contrariée se déploie sur trois temporalités. Bonello parvient miraculeusement à dépeindre trois époques aux atmosphères et aux tonalités très différentes, tout en gardant un fil rouge émotionnel mêlant la peur d'aimer et la certitude qu'une catastrophe va arriver. Cette cohérence sentimentale est rendue possible par la sidérante performance de Léa Seydoux, dont le visage offre une brûlante palette d'émotions et d'angoisses face à un George MacKay fascinant de retenue froide.» (Première)

mars 2024      
LMMJVSD
1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
À lʼaffiche Films du mois Événements Le P'tit CityClub Ciné-seniors Billetterie Le bar LʼAssociation Location Soutiens Presse Lʼéquipe Infos pratiques Archives Home


Sʼinscrire aux newsletters





calendrier