novembre   


Rencontre cinéma

dimanche 1 novembre
14h

Rencontre: Faire du scubadiving avec Fred

En collaboration l'association Stop Suicide et le Toussaint’S Festival, dont la cinquième édition autour de la problématique de suicide chez les jeunes aura lieu en novembre 2021, le Cinéma CityClub projette le documentaire 17. Faire du scubadiving avec Fred sur l’île du Grand Bleu de Sandy Schmid et Frédéric Brodard, un carnet de voyage entre fiction et documentaire où les réalisateurs rendent hommage à Julie, meilleure amie et sœur disparue. Les réalisateurs seront présents, accompagnés de représentants de l'association Stop Suicide et du Toussaint'S Festival.

17. Faire du scubadiving avec Fred sur l’île du Grand Bleu
De Sandy Schmid et Frédéric Brodard (Docufiction, Suisse, 2020, 1h03, en français, 16/16) –  Il y a un an, Julie s'est donnée la mort. En triant ses affaires, sa meilleure amie a trouvé une bucket list à moitié terminée. Comme pour lui rendre hommage et mieux comprendre son geste, Sandy décide de réaliser elle-même les derniers points de cette liste. Première tâche, partir avec Fred, le petit frère de Julie, et atteindre l’île du Grand Bleu, film culte de leur enfance. Sans se poser plus de questions, le duo part pour un voyage improvisé fait de rencontres et de questionnements à travers les Balkans et jusqu’aux confins de la Méditerranée.

Intervenants
Raphaël Thélin, coordinateur de l'association Stop Suicide
Alix Noble Burnand, initiatrice du Toussaint’s Festival, thanatologue et conteuse
Sandy Schmid et Frédéric Brodard, réalisatrice et réalisateur du film
Fitore Daka et Louise Ostertag, présidente et vice-présidente de l'association Stop Suicide

Les Réalisateurs
C’est une amie commune connaissant leur passion respective pour le cinéma qui les a présenté, il y a de ça quelques années.
Sandy Schmid et Frédéric Brodard aiment raconter des histoires, que ce soit en fiction ou en documentaire: Frédéric par son travail de metteur en scène et d’acteur, Sandy à travers la lentille de sa caméra et son stylo de scénariste. Cette collaboration sur 17. Faire du scubadiving sur l’île du Grand Bleu avec Fred, un film spontané, créé sur l’instant, au fil des rencontres et des aventures, a enfin été l’occasion de confronter leurs points de vue et leurs expériences personnelles au service d’une œuvre qui se profile comme une quête de sens, une ode à la vie ultra contemporaine.

LIENS PARTENAIRES
> Le site du Toussaint'S Festival
> Le site de l'association Stop Suicide

INFOS PRATIQUES
Portes: 13h15, Projection suivie d’une discussion: 14h
Tarifs: 15.- (plein) / 12.- (réduit) / 10.- (membres)

Achetez vos places
    di 1.11  /  14h


Rencontre cinéma

lundi 2 novembre
20h

Adolescentes de Sébastien Lifshitz, en sa présence

Sélectionné à Locarno en 2019 et acclamé par la critique française, Adolescentes, le nouveau film de Sébastien Lifshitz, suit cinq années de la vie d'Emma et Anaïs, de leurs 13 à 18 ans, et tisse en parallèle un portrait de la France d'aujourd'hui. Un documentaire bouleversant, à l’affiche tout novembre et à découvrir le lundi 2 novembre en présence du cinéaste, de retour au CityClub trois ans après être venu présenter Les Vies de Thérèse.
Avant-première en collaboration avec la Cinémathèque suisse.


Adolescentes de Sébastien Lifshitz
(Documentaire, France, 2019, 2h15, en français, âge à venir) – Emma et Anaïs sont inséparables et, pourtant, tout les oppose. Sébastien Lifshitz suit leur parcours depuis leurs 13 ans jusqu’à leur majorité, cinq ans de vie où se bousculent les transformations et les premières fois. À leurs 18 ans, quelles femmes sont-elles devenues et où en est leur amitié? À travers cette chronique de la jeunesse, le film dresse aussi le portrait de la France de ces cinq dernières années.
NOTE DE SéBASTIEN LIFSHITZ
Pendant cinq ans, j’ai choisi de suivre Anaïs et Emma, mes deux héroïnes.
Cela a commencé à leurs 12 ans, car c’est, selon moi, un point de départ, mais aussi une arrivée. A cet âge clé, on abandonne l’enfance mais en m me temps perdure une certaine inconscience et une innocence du monde. C’est aussi l’âge o , en général, on vient de quitter le primaire pour entrer au collège et peu après vient le lycée. C’est aussi un temps où les injonctions   se définir, injonctions familiales, sociales et sexuelles, commencent à se faire pressentes. Qui es-tu? Que désires-tu? Quels sont tes talents, tes compétences? Comment envisages-tu ton avenir? Autant de questions qui sont encore ouvertes mais qui instillent un état de doute, de désarroi et souvent de perdition. La majorité des adolescents à cet âge-là n’ont aucune réponse à ces questions. Je parle du fin fond de ma propre expérience. Mes parents
ont divorcé quand j’avais 11 ans. Pour moi, la fête était finie, les masques tombaient. J’assistais impuissant à la faillite d’un couple et à l’effondrement de ma famille. Mon adolescence a été un moment assez perturbé et chaotique. Me trouver a pris du temps.»

BIO CINÉASTE
Après des études d’histoire de l’art, Sébastien Lifshitz se tourne vers le cinéma.
Il réalise en 2000 son premier long-métrage, Presque Rien, plébiscité par la critique et distribué dans le monde entier. Suivront le documentaire La Traversée (2001), sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs, puis Wild Side (2004) et Bambi (2016), tous deux primés au festival de Berlin. Après Les Invisibles (2012) et Les Vies de Thérèse (2017), deux films présenté à Cannes (et projetés au CityClub), Sébastien Lifshitz réalise Adolescentes en 2019, primé au Festival de Locarno. Il prépare actuellement son nouveau documentaire.

À L'AFFICHE TOUT NOVEMBRE
> Toutes les projections

INFOS PRATIQUES
Portes: 19h30, Projection suivie d’une discussion: 20h
Tarifs: 15.- / 12.- (réduit) / 10.- (membres)
Achat de billets en ligne conseillé.
Achetez vos places
    lu 2.11  /  20h


Rencontre cinéma

mardi 10 novembre
20h

African Mirror de Mischa Hedinger, en sa présence

Nommé aux Prix du cinéma suisse dans la catégorie Meilleur documentaire, African Mirror, basé sur les archives personnelles de René Gardi, retrace notre rapport problématique à l’image que nous avons de l’Afrique et donne à voir le reflet d’une époque et de notre société. À découvrir en avant-première en présence du cinéaste Mischa Hedinger.

African Mirror de Mischa Hedinger
(Doc., Suisse, 2019, 1h24, v.o. s-t fr., âge à venir) – Pendant plusieurs décennies, René Gardi (1909-2000) fit découvrir le continent africain et ses habitants aux Suisses. Ses nombreux livres, ses célèbres émissions télévisées et ses films proposent une vision enchantée des temps prémodernes dans lesquels semblent vivre de «magnifiques» Africains, le plus souvent purs et nus. Ce monde, soi-disant intact, devint le paradis de Gardi, et l’Afrique réelle se transforma en une terre fantasmée. Une sorte de projection des désirs de ceux n’ayant pu s’aventurer au-delà de la Méditerranée. Basé sur les archives personnelles de René Gardi, African Mirror retrace l'histoire de notre image coloniale de l’Afrique et nous confronte aussi à notre propre image. Le reflet d’une époque dont il est difficile de se défaire…

Bio mischa hedinger
Mischa Hedinger est un réalisateur et monteur indépendant.
Il a étudié la vidéo à la haute école de Lucerne, ainsi que l’art, le design et le cinéma à l’ECAL. En 2013, il a réalisé son premier long-métrage, le documentaire Assessment, qui a remporté le prix «Carte Blanche» dédié aux jeunes talents, lors de la Semaine du film de Duisburg. Il vit et travaille à Zurich.

INFOS PRATIQUES
Portes: 19h30, Projection suivie d’une discussion: 20h
Tarifs: 15.- / 12.- (réduit) / 10.- (membres).

Achetez vos places
    ma 10.11  /  20h


Rencontre cinéma

jeudi 12 novembre
20h

Walden de Daniel Zimmermann, en sa présence

Primé à Karlovy Vary et à Zurich, sélectionné à Sundance, Rotterdam, Walden de Daniel Zimmermann est un documentaire-essai intriguant: treize plans-séquences, tournés sur 360 degrés, qui suivent le parcours de bois découpés, des forêts autrichiennes au coeur de l’Amazonie… À découvrir en présence de l’artiste et cinéaste.

WALDEN DE DANIEL ZIMMERMANN
(Documentaire, Essai, Suisse, 2018, 1h46, 16/16) – Dans la forêt du monastère d’Admont en Autriche, un sapin est abattu et transformé en lambourdes de bois. Par train, camion, bateau, pirogue et à dos d’hommes, le bois est acheminé jusqu’au cœur de la forêt amazonienne…
À l’image du roman éponyme de Henry David Thoreau, le bois effectue dans Walden un road trip paradoxal de 12’500 km. Une odyssée méditative qui offre un subtil commentaire sur l’absurdité des logiques de rationalité économiques à l’ère de la mondialisation.

BIO CINéASTE
Daniel Zimmermann est un artiste visuel, dramaturge et réalisateur de films.
Formé à comme sculpteur sur bois, il réalise aujourd'hui des films, installations et performances. Ses œuvres sont basées sur un actionnisme fictif situé entre l'art visuel et la performance. Dans ses œuvres, il soulève des questions liées à la signification et à la durabilité des actions humaines. Il a initié et réalisé de nombreux projets artistiques dans des musées,  galeries ainsi que dans l'espace public. Son travail a été montré dans de nombreux festivals et a reçu plusieurs récompenses. En 2005, il fonde l'association d’artistes nadaproductions et ouvre nadalokal, un espace d’art et de performance en 2009.
> Le site de Daniel Zimmermann

INFOS PRATIQUES
Portes: 19h30, Projection suivie d’une discussion: 20h
Tarifs: 15.- / 12.- (réduit) /10.- (membres)
Achetez vos places
    je 12.11  /  20h


Concerts

samedi 14 novembre
20h

L'été indien avec l'Amdathtra

Trois concerts d’exception, bouquet final des activités de l’association Amdathtra : le trio Mathieu Clavel / Sogol Mirzaei / Shabab Eghbali, le trio
Paul Grant / Faisal Salimi / Sébastien Lacroix et, enfin, Baiju Bhatt Red Sun feat. Nguyên Lê.


L’association lausannoise Amdathtra a célébré pendant plus de trente ans les arts de scène du monde et contribué à la préservation de patrimoines riches, souvent méconnus et fragiles, à travers la réalisation et la production de concerts, d’enregistrements, de films et de disques. C’est une joie pour le CityClub de coorganiser l’ultime soirée de concerts de cette association et ainsi rendre hommage à l’importance du travail accompli avec des musiques nous menant des confins du Moyen-Orient à l’Inde, des traditions à la modernité.
Une soirée concert en trois temps donc, qui s’ouvrira sur un tableau de couleurs iraniennes et afghanes où Mathieu Clavel au rubab (un précieux luth d’Afghanistan) invite deux musiciens d’Iran : la virtuose Sogol Mirzaei, aux luths târ et setâr, et le subtil percussionniste Shahab Eghbali. Un premier concert suivi du trio santour, tabla et vièle esraj des extraordinaires musiciens Paul Grant, Faisal Salimi et Sébastien Lacroix qui nous emmèneront dans un voyage musical à travers l’Afghanistan, l’Inde, le Cachemire et l’Iran. La soirée se terminera en apothéose avec le groupe du prodigieux violoniste Baiju Bhatt, fils du célèbre sitariste indien Krishna Bhatt, qui donna, pour l’anecdote symbolique, un des premiers concerts organisés par l’Amdathtra. Baiju Bhatt et son groupe Red Sun font écho à l’Inde, au jazz, et aux mélodies d’Ouest en Est, invitant pour l’occasion le grand guitariste vietnamien Nguyên Lê. Une soirée sublime et de sacrées musiques.
Line up: Sogol Mirzaei (târ), Shahab Eghbali (daf, dayereh), Mathieu Clavel (rubab) / Paul Grant (santour), Faisal Salimi (tabla), Sébastien Lacroix (vièle esraj) / Baiju Bhatt & Red Sun feat. Nguyên Lê : Baiju Bhatt (violon, composition,arrangements), Valentin Conus (saxophone ténor, saxophone soprano), Mark Priore (piano), Blaise Hommage (basse électrique), Paul Berne (batterie). special guest : Nguyên Lê (guitare électrique).


INFOS PRATIQUES
Portes: 18h, Concerts: 19h
Tarifs: 25.- (plein) / 20.- (membres, étudiants, avs, ac, ai, ri, carteculture)
Petite restauration sur place.

Achetez vos places
    sa 14.11  /  20h


Rencontre cinéma

mardi 17 novembre
20h

Il Mio Corpo de Michele Pennetta, en sa présence

Après Pescatori di corpi, Michele Pennetta réalise Il Mio Corpo, à découvrir tout novembre et le mardi 17 novembre en sa présence. Le cinéaste italien filme le destin et la rencontre de deux hommes survivant au centre de la Sicile en quête d'émancipation. Un documentaire saisissant, soutenu par la sélection ACID à Cannes et présenté en compétition à Visions du Réel.

IL MIO CORPO DE MICHELE Pennetta
(Doc., Suisse, Italie, 2020, 1h20, v.o. s-t fr., 16/16) – Sous le soleil de Sicile, Oscar récupère de la ferraille avec son père. À l’autre bout de la ville, Stanley le Nigérian vivote grâce aux petits travaux donnés par le prêtre de la paroisse. Tous deux ont le même désir, celui d’une vie meilleure…
Michele Pennetta à propos du film
J'étais fasciné depuis toujours par la Sicile et je me suis rendu à Catane où j'ai réalisé en 2013 le premier film de la trilogie sur la Sicile, ‘A iucata. Je suis tombé amoureux de l'île et de sa face cachée. Dans chacun de mes films, je m'intéresse à des personnages marginaux, invisibles aux yeux de la société. J'ai voulu montrer ce monde de laissés pour compte. Et je me pose la question du point de vue: comment regarder la réalité de l'immigration de manière inédite? Avec Il Mio Corpo, j'ai brouillé la frontière entre le documentaire et la fiction. J'ai toujours travaillé cet aspect dans mes films précédents mais la volonté d'abolir cette limite est plus forte ici. Qu’est-ce qu’un documentaire? Qu’est-ce qu’une fiction? Où se trouve la frontière?
À L'AFFICHE EN NOVEMBRE
> Infos et projections
INFOS PRATIQUES
Portes: 19h30, Projection suivie d'une discussion: 20h
Tarifs: 15.- / 12.- (réduit) / 10.- (membres)

Achetez vos places
    ma 17.11  /  20h


Humour, impro

samedi 21 novembre
21h

Bourgllywood au CityClub !

Le CityClub vous propose de découvrir – ou de redécouvrir – des séries et films cultes, tels que vous ne les avez jamais entendus.

Le public choisit les extraits et leur donne un nouveau titre et l'équipe de Bourgllywood sonorise et improvise. Mélange des genres, absurde, grivoiserie et autres déconnades sont au programme.

INFOS PRATIQUES
Portes: 20h15, Spectacle: 21h (avec entracte)
Petite restauration sur place.

Achetez vos places
    sa 21.11  /  21h

octobre 2020      
LMMJVSD
1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31
À lʼaffiche Films du mois Événements Le P'tit CityClub Ciné-seniors Billetterie Le bar LʼAssociation Location Soutiens Presse Lʼéquipe Infos pratiques Archives Home


Sʼinscrire aux newsletters





événements